Manifestation | | 28/03/2017
Réagir Par

Travailleurs sans papiers et syndicats maintiennent la pression au MIN de Rungis

Travailleurs sans papiers et syndicats maintiennent la pression au MIN de Rungis

Tenant nuit et jour le piquet de grève dans le grand hall de la Semmaris, gestionnaire du Marché d’intérêt national de Rungis depuis jeudi 16 mars, sans papiers et syndicalistes poursuivent leur mobilisation en vue d’obtenir la régularisation de 120 travailleurs sans papiers essentiellement intérimaires dans des entreprises du MIN.

Cette occupation initiée par la CGT a notamment reçu la visite de son secrétaire général, Philippe Martinez, du réalisateur Marcel Trillat, des élus et représentants locaux de partis politiques (PCF et Parti de Gauche) ainsi que le soutien d’autres organisations syndicales comme Solidaires et Force Ouvrière.

A l’heure actuelle, la majeure partie des dossiers ont complétés par les syndicats mais selon ces derniers, un certain nombre d’entreprises n’ont toujours pas transmis les formulaires Cerfa nécessaires au traitement des demandes de régularisation. La CGT regrette que ces sociétés «roulent encore avec le frein à main», bloquant l’envoi des dossiers à la préfecture.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , ,
Cet article est publié dans
2 commentaires pour Travailleurs sans papiers et syndicats maintiennent la pression au MIN de Rungis
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi