Environnement | L'haÿ-les-Roses | 25/10/2017
Réagir Par

Ces travaux de nuit qui rendent l’A6 silencieuse

Ces travaux de nuit qui rendent l’A6 silencieuse
Publicité

La rénovation des autoroutes A6a et A6b avec pose d’un revêtement anti-bruit innovant au niveau de L’Haÿ-les-Roses et Chevilly-Larue bat son plein, impliquant des fermetures nocturnes depuis le 18 septembre et jusqu'à vendredi.

Chaque nuit de 21 heures à 5 heures du matin,  les agents de la direction des routes Île-de-France (DiRIF) s’affairent ainsi pour rénover les chaussées de ces deux aboutissements de l’A6, dans les deux sens. Des sections particulièrement passantes qui cumulent 10 à 12 voies de circulation et quelques 280 000 véhicules par jour en moyenne.

A quelques jours de la fin des travaux, une délégation d’élus, dont le maire LR de L’Haÿ-les-Roses, Vincent Jeanbrun, et le vice-président en charge des transports du Conseil régional d’Ile-de-France, Stéphane Beaudet, ont été toucher du doigt ce nouveau revêtement, s’offrant le loisir de déambuler quelques mètres sur une A6 entièrement vide de toute circulation…

Les travaux représentent un investissement total de 3,5 millions d’euros, co-financés par l’État et la région Île-de-France.

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Ces travaux de nuit qui rendent l’A6 silencieuse
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi