Loisirs | Val de Marne | 09/02/2017
Réagir Par

Troisième année sans restaurant étoilé en Val-de-Marne

Un clin d’oeil sur la carte des restaurants étoilés Michelin de la métropole parisienne suffit pour constater que toutes les stars sont à l’ouest. Jusqu’en 2014 encore, Le Perreux-sur-Marne brillait grâce à son chef Jean Chauvel, en cuisine aux Magnolias, mais ce dernier est parti lui aussi à la conquête de l’Ouest. 

Il a installé début 2016 sa brasserie 3B à Boulogne-Billancourt et était déjà pressenti pour une étoile en 2017,  même s’il ne l’a finalement pas décrochée cette année. Dans l’ancien royaume de Chauvel, le nouveau chef trentenaire, Charles-Henri Morel, ne démérite pas mais doit pour l’instant se contenter d’une assiette, tout comme La Bourgogne à Maisons-Alfort, Les Mets de Mo à Créteil,  Faim et Soif à La Varenne, et autres antres de cuisine créative.

Ci-dessous la carte complète des restaurants étoilés Michelin 2017

5 commentaires pour Troisième année sans restaurant étoilé en Val-de-Marne
  • Normal, les bons resto sont pour les beaux quartiers. Par contre, je trouve surprenant qu’il y en ait un à Aulnay sous bois. S’il ne s’agit pas d’une erreur de localisation de google, je suppose qu’ils vont déménager.

  • On a des kebabs désormais, merci Monsieur Favier lol !!

  • Pouvoir prendre un repas équilibré à la cantine de l’école , du collège , un biberon à la crèche départementale , et voir papy et mémé prendre le bus avec leur carte remboursée cela vaut une autre étoile celle de la solidarité , et pour les restos kebabs il y en 17 en centre ville d’Henin Beaumont chez les frontistes allez voir c’est marrant Madame CATHERINE BODENOT lol !!

    • ouvrier pcf votre commentaire est à coté de la plaque ,mélangé les cantines et les restaurants démontre votre incapacité à être claire dans vos propos car en plus, que fait Henin Beaumont dans cette affaire car ,il est amusant de savoir qu’il y a 7 kebabs (faute de frappe ou tromperie de votre part?)

    • Vous avez raison Ouvrier du PCF ; et je propose que les cantines des écoles ou des collèges, ainsi que les crèches, soient ouvertes jusqu’à 23 h et le Week end, afin que nous puissions y inviter notre famille et nos amis, tout en nous reposant de notre journée ou semaine de travail. L’URSS a montré l’exemple, poursuivons le chemin tracé de la collectivisation de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *