Sécurité | Orly | 18/03
Réagir Par

Un homme abattu après avoir tenté de s’emparer de l’arme d’un militaire à l’aéroport d’Orly

Un homme abattu après avoir tenté de s’emparer de l’arme d’un militaire à l’aéroport d’Orly © armee de l'air

Grosse panique à Orly Sud ce samedi 18 mars. Vers 8 h30 ce matin, un homme a été abattu après avoir tenté de s’emparer de l’arme d’un des militaires de l’opération sentinelle. Il a été abattu par un autre  membre des forces de sécurité qui se sont déployées alors qu’il se réfugiait dans un magasin.

Une opération de déminage a été menée pour vérifier qu’il n’y a pas de gilets explosifs et le trafic aérien a été  interrompu tandis que le bâtiment était entièrement évacué. Aucun blessé n’est à déplorer. Les vols ont été momentanément déroutés vers l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. A 13h30 ce jour, le trafic a commencé à reprendre sur le terminal Ouest l’après-midi tandis que le terminal Sud restait fermé pour les investigations.Ce dimanche, le trafic a progressivement repris au terminal Sud.

Concernant les informations sur les vols passagers d’Aéroport de Paris, elles sont disponibles sur le téléphone 3950 ou le +33 1 70 36 39 50 depuis l’étranger. Une cellule d’information du public a été  activée à la préfecture, joignable au 0 811 000 694.

Plus de 450 policiers du RAID, de la PAF, de la PJ, des CRS et de la SP ont été déplopyés dans le dispositif d’enquête et de sécurisation tandis que plus de 200 gendarmes étaient engagés dans le dispositif de sécurisation composé de la GTA, PSIG-sabre, renforcé de 2 escadrons de GM.

Selon les premières éléments de l’enquête, l’homme, âgé de 39 ans, est connu pour des faits de droit commun et était détecté comme radicalisé. Son père et son frère ont été placés en garde à vue. « La nature terroriste ou non de l’acte sera établie par la justice« , a indiqué le porte-parole du ministre de l’Intérieur, Bruno Leroux.  Ce dernier a réuni les directeurs de services de sécurité « pour faire le point sur cet événement et adapter les dispositifs. »

Dans un communiqué, le président de la République a salué « le courage et l’efficacité dont les policiers et militaires ont fait preuve »  et annoncé que la section anti-terroriste du Parquet de Paris a ouvert une enquête.

Ironie du sort, une opération de simulation d’attentat terroriste avait été menée dans ce même aéroport d’Orly il y a quelques jours…

Retour sur la simulation d’attentat terroriste à l’aéroport d’Orly

Cet article est publié dans avec comme tags , ,
4 commentaires pour Un homme abattu après avoir tenté de s’emparer de l’arme d’un militaire à l’aéroport d’Orly
  • et Marine Le Pen en sniper contre la République ! pas très patriotique tout ça !

  • Le droit commun s’applique, et comme ancien militaire aux services de la France, de mes citoyennes et citoyens, ancien sniper et titreur d’élite, je constate que c’est toujours les mêmes qui agissent dans les attentats.

    Je pense que bientôt les gens de cette religion seront mal perçus en France, et rien ne sera pour eux un avenir en France.
    Le plus simple c’est de repartir chez eux dans leur univers, pas le notre.
    C’est une remarque sans être méchant, mais nos cultures sont trop différentes et le mieux chacun chez soi.
    Moi mon pays la France.

    Celui qui le respecte pas, et bien dehors et vite.

  • Le droit commun c’est quoi cela , les droits de l’Homme du Citoyen? en ce 19mars les attentats OAS cela ne vous rappelle rien vous l’ancien militaire Français ? ils offraient des fleurs vos barbouzes ? les gens de cette religion non non , les musulmans comme les chrétiens les juifs les agnostiques ont des droits mais aussi des devoirs dans Notre République Française celle de toutes et tous qui vivent dans Notre territoire Et si nos cultures sont différentes votre GAZ OIL cher militaire viens de là bas exploité par SHELL ESSO TOTAL enfin des compagnies pas très arabes alors chiche chacun chez soi ?

  • Un retour au pays, serait bien la meilleure, la seule et la plus humaine solution, puisqu’ effectivement , des décennies le prouvent, l’incompatibilité de cohabitation est décidément évidente . D’attentats en attentats , une allergie généralisée à une religion , malheureusement et tristement toujours en cause, on ne peut plus le nier, risque de développer une prophylaxie indigène défensive, source de dangers futurs pour la santé du Pays. Comme le dit LE VISIONNAIRE  » Chacun chez soi  » et Dieu pour tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *