Emploi | Territoire T10 | 27/03
Réagir Par

Une convention pour assurer 200 emplois en insertion sur Marne et Bois avec le Grand Paris Express

La Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du métro Grand Paris Express, a signé une première convention avec le territoire Paris-Est-Marne et Bois et le Conseil départemental du Val-de-Marne pour s’engager à développer l’emploi dans les quartiers traversés par la Ligne 15 Sud du Grand Paris Express.

Cette convention, première de ce type à être signée, concerne la création d’emplois à proximité des chantier des deux gares de Champigny-Centre et Bry – Villiers – Champigny, ainsi que du site de maintenance et de remisage des trains qui sera basé à Champigny.

Concrètement, la SGP subventionnera à hauteur de 60 000 euros par an les actions conduites par Paris-Est-Marne et Boispour mettre en oeuvre ses engagements en faveur de l’insertion et de l’accès à l’emploi. Les engagements de la SGP concernent les attributaires des marchés qu’elle a alloués, lesquels doivent dédier un minimum de 5 % des heures de travail aux personnes en insertion (demandeurs d’emplois de longue durée…). Paris-Est-Marne et Bois agira de son côté en lien avec le Conseil départemental, les acteurs locaux de l’emploi, la SGP et les entreprises intervenant sur les chantiers.

A titre d’exemple, le groupement Alliance, qui a obtenu l’un des premiers marchés du Grand Paris Express, a prévu d’ouvrir 200 postes aux recrutements locaux dans les quatre ans à venir. A terme, plus de 500 personnes seront mobilisées sur le chantier du Grand Paris Express dans le territoire. Parmi ces postes, certains seront accessibles en insertion, correspondant à 60 000 heures d’insertion. Ces postes concernent  les demandeurs d’emplois de longue durée, de moins de 26 ans, de plus de 50 ans ou les allocataires des minima sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *