Orientation | Val de Marne | 02/02/2017
Réagir Par

Une pétition pour sauver les CIO du Val-de-Marne

Alors que se confirme la fermeture de 4 CIO (Centre d’information et d’orientation) sur 11 en Val-de-Marne, les professionnels de l’Education se mobilisent et viennent de lancer une pétition en ligne.

Concrètement, l’Education nationale prévoit de fermer quatre CIO à la rentrée de septembre 2017 : celui de Villejuif ou L’Haÿ-les-Roses, celui de Charenton-le-Pont qui sera rapatrié sur celui de Créteil, celui de Saint-Maur-des-Fossés, qui sera rapatrié sur celui de Champigny-sur-Marne, et celui de Nogent-sur-Marne, qui sera sera rapatrié sur celui de Vincennes. Alors que le département compte 10 districts de l’Education nationale, il n’y aura donc plus que 7 CIO.

Cette décision fait suite au désengagement financier du département, qui payait jusqu’ici pour les frais de structure mais n’a plus la compétence générale pour le faire. Le Conseil départemental évoque également un contexte de contrainte budgétaire mais propose d’héberger gratuitement, hors charges, les CIO qui sont situés dans des locaux du département. Pour comprendre le contexte historique particulier du financement des CIO et les désengagements actuels des départements sur ce sujet, voir article précédent détaillé. Le maintien de 7 CIO correspond à une carte cible minimum, comme cela a été appliqué dans d’autres départements. Des points d’accueil complémentaires pourraient être envisagés sans direction à part entière.

Du côté des personnels de l’Education nationale, la décision ne passe pas. « Cette décision nous paraît pour le moins paradoxale dans un contexte où le Conseil départemental et le ministère de l’Éducation nationale se déclarent particulièrement sensibles à l’aide à apporter aux jeunes et leurs familles et à la lutte contre le décrochage dans lesquelles les CIO sont fortement impliqués. Cela contribue à favoriser le démantèlement du service public d’orientation de l’Éducation nationale, en laissant le champ libre aux officines privées », déplorent les personnels syndiqués des CIO val-de-marnais. « Supprimer des CIO, c’est supprimer des lieux à proximité des établissements scolaires où les élèves peuvent venir s’informer et participer à des activités sur l’orientation, perdre un peu plus le contact avec les décrocheurs, rendre plus difficile le travail avec les parents et les équipes éducatives des collèges et lycées, agrandir les secteurs d’intervention d’un CIO et les distances pour les usagers, fragiliser le travail des plateformes (PSAD)« , poursuivent les personnels qui appellent à la mobilisation, indiquant que trois implantations ont été obtenues en Seine-Saint-Denis suite à la mobilisation des personnels, des usagers et des élus fin 2016.

Afin de mobiliser, ils viennent de publier en ligne une pétition pour demander le maintien des 11 CIO dans le département. Voir la pétition.

A lire aussi : 

Le rectorat envisage de fermer quatre centres d’information et d’orientation (CIO) en Val-de-Marne

4 commentaires pour Une pétition pour sauver les CIO du Val-de-Marne
  • Faut -il comprendre que le CIO de Villejuif, logé dans le Collège Aimé Césaire, donc départemental est sauvé ? Le Conseil départemental est peut il s’exprimer sur ce point ?

  • La balle est dans le camp du rectorat : voici un début de réponse à votre question, l’appel du comité de soutien du CIO de l’Haÿ les Roses:

    Suite aux différentes mobilisations, le Conseil Départemental s’est engagé à héberger gratuitement les CIO occupant des locaux lui appartenant (ce qui est notamment le cas du CIO de L’Haÿ les Roses).
    Malgré les économies réalisées, l’Education Nationale reste sur sa décision de fermer 4 CIO sur 11 dans le Val de Marne
    Alors que les pouvoirs publics affirment vouloir lutter contre le décrochage scolaire, pourquoi fermer les CIO ?
    En supprimant un CIO, on supprime un lieu de proximité permettant aux jeunes de s’informer et d’être conseillés dans leurs projets d’orientation.

    Il y a urgence à agir, car tout sera définitivement décidé le 9 mars 2017
    Il faut faire pression sur le Rectorat et le Ministère de l’Education Nationale :

    En envoyant le mél de protestation ci-dessous aux adresses suivantes :
    ce.recteur@ac-creteil.fr, ce.dircab@ac-creteil.fr,ce.sg@ac-creteil.fr, ce.94ia@ac-creteil.fr, frederique.weixler@education.gouv.fr

    NON A LA FERMETURE DU CIO DE L’HAY LES ROSES !
    Les actions menées ont permis d’obtenir du Conseil Départemental l’hébergement à titre gratuit du CIO.
    Nous demandons aux responsables de l’Education Nationale de maintenir l’ouverture de tous les CIO du Val de Marne au vu des efforts consentis par le Conseil Départemental
    Nous exigeons le maintien de notre CIO de proximité !
    Nous refusons la transformation de notre CIO en simple point d’accueil précaire !

    En signant la pétition suivante :
    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2017N49317

    Venez nombreux manifester devant le Ministère
    le mercredi 22 Février à 14h

  • La France n’a pas présenté un budget en équilibre depuis 40 ans. Conclusion il est de saine gestion par solidarité avec les générations futures qui n’ont pas à payer notre laxisme budgétaire actuel, de faire des économies. La fermeture des CIO s’inscrit dans cette démarche.

    Les opposants parlent de proximité. Nous sommes à l’heure de  »internet me semble-t-il. Or, la notion de proximité au 21ème siècle ne se comprend pas de la même façon qu’au 20ème siècle. Aujourd’hui, il vaut mieux parler d’accessibilité. Or, avec internet (dont tous les jeunes disposent) le monde est à vos pieds.

    J’habite Charenton lieu d’un des CIO remis en cause ce qui obligerait si j’ai bien compris les élèves du quartier d’aller à celui de Créteil. A qui va-t-on faire croire que ces adolescents qui vont régulièrement faire du shopping à Créteil Soleil seraient tout d’un coup dans l’incapacité d’aller à Créteil pour se rendre au CIO de cette ville ?!!

    Espérons que le bon sens et le courage prévaudront dans cette affaire, symbolique de l’incapacité (ou plutôt du refus dogmatique) de certains de s’adapter à la nouvelle ère numérique.

    • a qui la FRANCE devrait rendre ses comptes sauf aux français? oui les critères des 3% sont inopérants et inefficaces et injustes ; de plus avec l’EURO c’est une faillite totale ; le CICE c’est 100 milliards d’EUROS donnés au patronat pour peu de rendus en terme d’emplois et de recettes publiques budgétaires ,la fraude capitaliste fiscale française c’est 80 milliards estimés en moyenne

      pour la proximité c’est au niveau de la Commune moi je défend la Commune donc la mienne moi je veux garder ma poste ma gare mon hôpital le PCF colle des affiches mon HOPITAL j’y tiens , distribue des tracts tous mobilisés pour défendre nos bureaux de poste le 21 éme siècle ne change rien aux priorités de la République Un centre commercial n’a pas pour vocation de faire du service public ce n’est pas son rôle et le PCF ne veut pas lui donner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *