Orientation | Val de Marne | 02/02/2017
Réagir Par

Une pétition pour sauver les CIO du Val-de-Marne

Alors que se confirme la fermeture de 4 CIO (Centre d’information et d’orientation) sur 11 en Val-de-Marne, les professionnels de l’Education se mobilisent et viennent de lancer une pétition en ligne.

Concrètement, l’Education nationale prévoit de fermer quatre CIO à la rentrée de septembre 2017 : celui de Villejuif ou L’Haÿ-les-Roses, celui de Charenton-le-Pont qui sera rapatrié sur celui de Créteil, celui de Saint-Maur-des-Fossés, qui sera rapatrié sur celui de Champigny-sur-Marne, et celui de Nogent-sur-Marne, qui sera sera rapatrié sur celui de Vincennes. Alors que le département compte 10 districts de l’Education nationale, il n’y aura donc plus que 7 CIO.

Cette décision fait suite au désengagement financier du département, qui payait jusqu’ici pour les frais de structure mais n’a plus la compétence générale pour le faire. Le Conseil départemental évoque également un contexte de contrainte budgétaire mais propose d’héberger gratuitement, hors charges, les CIO qui sont situés dans des locaux du département. Pour comprendre le contexte historique particulier du financement des CIO et les désengagements actuels des départements sur ce sujet, voir article précédent détaillé. Le maintien de 7 CIO correspond à une carte cible minimum, comme cela a été appliqué dans d’autres départements. Des points d’accueil complémentaires pourraient être envisagés sans direction à part entière.

Du côté des personnels de l’Education nationale, la décision ne passe pas. « Cette décision nous paraît pour le moins paradoxale dans un contexte où le Conseil départemental et le ministère de l’Éducation nationale se déclarent particulièrement sensibles à l’aide à apporter aux jeunes et leurs familles et à la lutte contre le décrochage dans lesquelles les CIO sont fortement impliqués. Cela contribue à favoriser le démantèlement du service public d’orientation de l’Éducation nationale, en laissant le champ libre aux officines privées », déplorent les personnels syndiqués des CIO val-de-marnais. « Supprimer des CIO, c’est supprimer des lieux à proximité des établissements scolaires où les élèves peuvent venir s’informer et participer à des activités sur l’orientation, perdre un peu plus le contact avec les décrocheurs, rendre plus difficile le travail avec les parents et les équipes éducatives des collèges et lycées, agrandir les secteurs d’intervention d’un CIO et les distances pour les usagers, fragiliser le travail des plateformes (PSAD)« , poursuivent les personnels qui appellent à la mobilisation, indiquant que trois implantations ont été obtenues en Seine-Saint-Denis suite à la mobilisation des personnels, des usagers et des élus fin 2016.

Afin de mobiliser, ils viennent de publier en ligne une pétition pour demander le maintien des 11 CIO dans le département. Voir la pétition.

A lire aussi : 

Le rectorat envisage de fermer quatre centres d’information et d’orientation (CIO) en Val-de-Marne

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour Une pétition pour sauver les CIO du Val-de-Marne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *