Logements | Val de Marne | 02/11/2017
Réagir Par

Valophis Habitat refuse son budget et écrit aux locataires

Pas question pour Valophis Habitat, le bailleur social du département, d’intégrer la diminution des recettes liées au report de la baisse des allocations logements (APL) sur le montant des loyers.

Réuni le 19 octobre, le Conseil d’administration a refusé à l’unanimité d’adopter les orientations budgétaires 2018 intégrant une diminution de 12 millions d’euros des recettes qui résulterait de cette baisse des loyers. Un refus unanime  proposé par le président de l’office, Abraham Johnson.

Ce 30 octobre, le président de l’OPH et le président du Conseil départemental, Christian Favier, ont écrit ensemble aux 34 000 locataires de Valophis pour les sensibiliser à la situation. « Après une première diminution de 5 euros par mois d’APL au 1er octobre, le gouvernement prévoit, à partir du 1er janvier 2018, de les réduire de nouveau, et d’imposer aux bailleurs de baisser les loyers d’autant. Si à première vue, pour les locataires, cette opération peut sembler neutre, il s’agit en fait d’une très grave attaque portée contre le logement social. En effet, si elle était maintenue, cette mesure générerait des conséquences désastreuses pour les bailleurs sociaux et leur faculté de continuer de construire, rénover et entretenir le parc de logement social, rendant ainsi la vie quotidienne de tous les locataires bien plus difficile« , préviennent les élus, rappelant qu’en Ile-de-France, « la moyenne des loyers du parc social est 2,5 fois moins élevée que dans le parc privé« .  Et les élus de demander aux locataires d’aller sur le site du collectif Vive  l’APL, lequel a lancé une pétition contre la baisse des APL qui a déjà atteint près de 20 000 signatures.

L’office HLM du Val-de-Marne gère 44 000 logements en Ile-de-France.

A lire aussi :

Les bailleurs sociaux du Val-de-Marne ont manifesté à Paris

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , , , OPH, pétition,
2 commentaires pour Valophis Habitat refuse son budget et écrit aux locataires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *