Publicité
Publicité: Forum Export 94
Santé | Créteil | 20/11/2017
Réagir Par

Vers une suppression de la greffe hépatique à Mondor ?

Publicité

(MAJ 21 nov)Les services de chirurgie cardiaque et hépatique d'Henri Mondor vont-ils fermer ? C'est ce que craint la coordination de vigilance du groupement hospitalier universitaire Mondor.

Concernant la chirurgie hépatique, une réflexion est l’étude depuis déjà plusieurs mois, pour fermer un des quatre sites de chirurgie hépatique de l’AP-HP, actuellement situés à Paul Brousse, qui dispose d’un important centre hépato-biliaire, Henri Mondor, La Pitié-Salpêtrière et Beaujon, soit deux sites dans le Val-de-Marne… Une nouvelle apprise incidemment suite à une réunion interne du 9 novembre.

« Au mois de juillet, il a été acté le passage de 4 à 3 sites de transplantation hépatique. Ceci doit conduire à un projet commun entre l’hôpital Paul-Brousse et l’hôpital Henri-Mondor. Les deux équipes sont chargées de travailler ensemble pour proposer un projet commun, conforme à cette orientation. Il n’ y a pas de décision institutionnelle concernant la chirurgie cardiaque », indique l’AP-HP dans un mail à la rédaction reçu ce 21 novembre.

Du côté de la chirurgie cardiaque, qui avait été sur la sellette il y a quelques années et avait suscité une mobilisation de l’ensemble du département, tous bords politiques confondus, c’est plutôt une situation pourrissante que craint la Coordination, qui a succédé, en 2011, à la Coordination de défense de la chirurgie cardiaque à Mondor. « Le service de chirurgie cardiaque attend un deuxième professeur d’université praticien hospitalier (PU PH) car avec un seul, le nombre d’interventions est forcément limité, mais, bien que le poste ait été accordé, personne n’a été nommé« , pointe Fabien Cohen, le porte-parole de la coordination.

D’ores et déjà, Thierry Hebbrecht, président du groupe d’opposition LR de Créteil, a réagi, déjà informé depuis la semaine dernière. « Ces fermetures ont été préparées dans la plus grande discrétion et le plus grand secret. Ainsi, le personnel mais aussi les élus des communes concernées n’ont pas été informés de ces éléments. Selon nos informations, le maire de Créteil, Laurent Cathala aurait lui-même été informé plus tôt dans le courant du mois« , indique l’élu qui appelle les élus et les habitants « à se mobiliser pour empêcher la fermeture de ces services« . Du côté du cabinet du maire de Créteil, Laurent Cathala, président du Conseil de surveillance, on précise toutefois ne disposer « pour le moment, d’aucune information officielle« .

La coordination de vigilance Henri Mondor, elle, avait déjà commencé une tournée de mobilisation sur d’autres sujets lundi dernier, qui se poursuit ce mardi par un tractage à Albert Chenevier. Une conférence de presse est également prévue ce mercredi 22 novembre après-midi.

A lire aussi :

Chirurgie cardiaque à Mondor :sursis jusqu’en 2015

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Vers une suppression de la greffe hépatique à Mondor ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi