Publicité
Circulation routière | Vincennes | 16/01
Réagir Par

La vidéoverbalisation sévit désormais aussi à Vincennes

Souriez, vous êtes verbalisé ! A partir de ce lundi, les policiers municipaux de Vincennes vont pouvoir sanctionner les stationnements en double file et autres infractions au code de la route depuis leurs locaux. Trois caméras disposées le long de l’avenue du Château pisteront les conducteurs négligents.

Alors que les automobilistes empruntent l’avenue du Château comme à leur habitude, un policier municipal ou un agent de sécurité de la voie publique surveille le comportement des conducteurs à l’aide de caméras de vidéo-surveillance. Depuis le bureau où sont installés les écrans de contrôle, il peut diriger les caméras dans la direction souhaitée. Lorsque le policier constate un stationnement gênant, il prend une première photographie, puis saisie un certain nombre d’informations sur son poste de travail, et reprend le véhicule en photo s’il est toujours en tord quatre minutes plus tard. Le conducteur recevra alors sa contravention dans les dix jours.

Si un agent de sécurité de la voie publique (ASVP) se trouve derrière le poste de surveillance, il pourra seulement sanctionner l’automobiliste pour stationnement gênant. En revanche, s’il s’agit d’un policier municipal, il va pouvoir dresser une contravention pour toute infraction au code de la route (feu rouge grillé, téléphone au volant,…).

« Le but n’est pas de mettre davantage de PV aux automobilistes mais de fluidifier la circulation sur cet axe central de la ville. Régulièrement, le trafic est paralysé à cause des incivilités de certains conducteurs adeptes du stationnement en double file », rappelle Marc Walch, adjoint en charge de la sécurité publique, qui estime que Vincennes offre suffisamment d’alternatives avec la gratuité de la première heure de parking.

Un dispositif expérimental voué à se pérenniser

Depuis 2004, Vincennes s’est doté de 45 caméras de vidéo-surveillance et les modèles installés récemment sont conçus pour être utilisé dans le cadre de la vidéoverbalisation. Pour l’heure, l’autorisation préfectorale nécessaire à la mise en place du dispositif ne concerne que l’avenue du Château et ses trois caméras. « Si nous nous rendons compte que le comportement des automobilistes évolue grâce à cet outil, nous pourrions alors envisager de l’étendre » avance l’élu.

Dans le Val-de-Marne, plusieurs villes ont mis en place la vidéo-verbalisation ces cinq dernières années, c’est le cas à l’aéroport d’Orly, à Saint-Mandé, au Kremlin-Bicêtre, à Joinville-le-Pont, à Chennevières-sur-Marne, Sucy-en-Brie et encore à Nogent-sur-Marne.

Cet article est publié dans avec comme tags Chateau de Vincennes, , , Vincennes
4 commentaires pour La vidéoverbalisation sévit désormais aussi à Vincennes
  • A Vincennes, le flicage progresse. Après la verbalisation des cyclistes à la moindre tentative de circulation sur les trottoirs même pour une courte distance et à faible vitesse (rejoindre un arceau de stationnement par exemple), les policiers du shérif Lafon vont pouvoir dégainer plus vite que leur ombre.
    A quand la potence dressée sur la place de l’hôtel de ville comme énieme animation de quartier?

  • Les trottoirs sont faits pour les piétons, pas pour les cyclistes qui devraient utiliser plus souvent les coûteuses pistes cyclables, de préférence dans le bon sens de circulation. C’est dommage, ils n’ont pas de plaques et échapperont donc à la vidéo-verbalisation.
    L’idée de la potence est intéressante, mais je crains qu’il n’y ait pas assez de place pour tous ceux qui mériteraient d’y être accrochés.

  • Pour rappel, depuis l’été 2015 :

    – Se garer sur 1 espace piéton ou vélo c’est 135 € d’amende « stationnement très gênant » : typiquement sur un double sens cyclable à Vincennes
    – Les cyclistes désormais autorisés à circuler hors de la zone d’ouverture des portières des voitures en stationnement sur voies à 50 km/h ou moins : donc à + d’1m20 des voitures garées, pour éviter de se prendre la portière qui s’ouvre avec amour (bien que ça soit interdit)
    – Les sas pour vélos aux feux rouges sont désormais interdits aux cyclomoteurs

    En savoir +
    Code de la route : ce qui change

  • J’vous garde le meilleur pour la fin :

    Depuis 2010 :

    Art. 17. –
    « Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre. »

    Valable de la part des cyclistes aussi, bien sûr.

    En gros le piéton est prioritaire pour traverser une chaussée, et il peut traverser partout (!) sauf si y’ 1 passage piéton à moins de 50 m :
    Enjoy.
    Va falloir lever le pied
    En savoir +
    http://velobuc.free.fr/decret2010-1390.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *