Initiative | Accueil Val de Marne (94) Champigny-sur-Marne | 23/04/2018
Réagir Par

A Champigny-sur-Marne, coworking et tourisme font bon ménage

A Champigny-sur-Marne, coworking et tourisme font bon  ménage
Publicité

Depuis le 20 mars, la ville de Champigny-sur-Marne a ouvert un tiers lieu multifonctions en place de l’ancien espace jeunes du 14 rue Louis Talamoni, à côté de la mairie. Conseils aux entreprises, informations touristiques, bourse des locaux mais aussi espace de coworking, il accueille désormais sa première entrepreneure locale.

«L’idée est de rompre avec l’isolement des entrepreneurs, surtout au moment de la création», motive David Leclerc, en charge du développement économique de la ville et responsable de l’Atelier.  «Le but est aussi de mettre en lien des personnes avec le tissu économique local, par exemple lorsqu’ ils sont à la recherche de locaux pour leur entreprise», ajoute-t-il.

Première utilisatrice de l’Atelier, Angelina Poisard, en pleine création d’un cabinet d’études  pour l’implantation d’entreprises françaises en Chine et d’entreprises chinoises en France. «C’est en allant à la mairie pour changer de passeport que j’ai entendu parler de ce nouvel espace. Je venais de créer ma boite et cherchais un endroit tranquille pour travailler. Ma mère est Chinoise mais est venue s’installer en France. Moi j’ai grandi ici mais travaillé deux ans en Chine dans le tourisme et j’ai plein d’amis qui voudrait venir travailler ici, c’est comme cela que j’ai eu l’idée de cette entreprise», confie-t-elle.  «L’Atelier est un espace où je viens exclusivement pour travailler alors qu’à la maison,il y a toujours d’autres choses à faire. Et je voulais un endroit tranquille, pas comme un café. En plus, il y a des personnes qui peuvent me conseiller dans ma création d’entreprise, mais j’ai hâte que d’autres personnes comme moi viennent travailler pour pouvoir échanger», poursuit Angelina Poisard.

Au-delà du développement entrepreneurial, l’Atelier joue également les offices de tourisme, après la fermeture de ce dernier en 2016.  «Le tourisme étant un levier de retombées économiques et la municipalité a décidé de rattacher cette mission à la direction du développement économique et de l’emploi, explique Patricia Castéjon-Gélibert, chargée de mission développement économique et touristique. Je suis par exemple en train de relancer les visites et les promenades urbaines de la ville» explique Patricia.

 

 

Le développement économique passe aussi par l’aménagement urbain et l’on peut voir sur le murs de cet espace collaboratif les perspectives de la futur place Lénine, en plein projet de rénovation.

A lire aussi :

A Champigny-sur-Marne, la place Lénine prépare sa mue

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi