Education | Chennevières-sur-Marne | 19/06
Réagir Par

A Chennevières-sur-Marne, la future école Corot 2 se dévoile

C’est dans un quartier résidentiel de Chennevières-sur-Marne traversé par la VDO, cette grande friche verte autrefois réservée pour construire une autoroute et désormais promise à l’urbanisation, qu’ouvrira en 2020 le groupe scolaire Corot 2, rue des Fusillés de Châteaubriant, à côté d’une exploitation agricole. Reste à déterminer ce qui sera construit à la place de Corot 1.

La présentation de la future pousse a été dévoilée ce lundi 18 juin à l’occasion de la signature du marché par le maire Modem de la ville, Jean-Pierre Barnaud.  « Cela faisait trop longtemps qu’à Chennevières, il y avait peu d’investissements. Avec un coût global d’environ 20 millions d’euros, ce projet est le symbole des importants engagements financiers réalisés au cours de ce mandat », se félicite l’élu. Après avoir acquis le terrain, la municipalité a lancé son appel à projets en juin 2017 avant d’arrêter son choix le 3 mai dernier sur le groupement Sylvametal et le cabinet Archi 5, validé en Conseil municipal quelques jours plus tard. « Ce projet va investir une parcelle qui jusque là, n’est qu’un no man’s land entre le quartier de la départementale, le Bois l’abbé et le centre-ville. Nous allons faire en sorte que des cheminements soient possibles pour que les riverains des différents quartiers puissent l’utiliser pour traverser la ville et en profiter avec la création d’un mail. Dans un second temps, nous aimerions prolonger cet espace par des espaces verts et un équipement associatif. Au vu de notre faible démographie scolaire, ce projet nous permet d’être tranquille pour au moins les dix prochaines années », motive le maire.

Cet ensemble mixte doit abriter un groupe élémentaire de douze classes avec la possibilité d’en créer quatre autre, en remplacement de l’actuelle école Corot vouée a être démolie. Au programme : une école maternelle de 4 classes, une école élémentaire de 8 classes, une cantine, un accueil périscolaire et un parking souterrain de 160 places sur un niveau.  Un équipement polyvalent pour des activités sportives du groupe scolaire et des manifestations culturelles municipales va également être créé pour se substituer au centre Jean Moulin qui sera détruit. La collectivité a imposé au groupement la réalisation de bâtiments passifs labellisés matériaux biosourcés.

Si pour la conseillère municipale d’opposition Claire Lemeunier, il était nécessaire de remplacer l’école Corot, elle juge le nouvel établissement sous-dimensionné. « Notre groupe n’a pas pris part au vote du projet par le Conseil municipal parce que nous n’avons pas débattu du cahier des charges, nous devions simplement valider le choix des partenaires. J’ai de sérieux doutes sur la taille de l’école compte tenu de la surface bâtie qui est plus petite que Corot 1. C’est un petit équipement scolaire alors que d’autres écoles sont déjà à saturation comme Jacques Doré où à la rentrée prochaine, maternelles et primaires seront à plus de 30 par classes. De plus, je doute que l’on puisse créer une centralité autour d’une école, d’une salle polyvalente et d’un parking quand dans le même temps, le centre-ville se meurt avec de moins en moins de commerces ».

Quid du devenir de l’école Corot ?

Le choix d’une démolition de l’école Corot au profit de la création de la nouvelle école sur un autre site n’a pas fait l’unanimité au sein du conseil municipal. Certains élus craignent le remplacement du groupe scolaire par la création de logements plus ou moins denses et craignent la transformation de quartiers pavillonnaires en logements collectifs. « Contrairement aux écoles du Moulin ou Rousseau pour lesquelles nous envisageons une rénovation, il était trop compliqué et coûteux de le faire pour Corot qui est vétuste et enclavé et que nous allons démolir. En revanche, le plan local d’urbanisme impose dans cette zone 70% de coefficient de pleine terre et pas plus de 13 mètres, il n’y aura pas profusion de bâtiments à la place de l’école », rassure Jean-Pierre Barnaud.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

15 commentaires pour A Chennevières-sur-Marne, la future école Corot 2 se dévoile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *