Transports | Créteil | 04/05
Réagir Par

A Créteil, le quartier Sarrazins pétitionne pour éloigner le téléphérique

A Créteil, le quartier Sarrazins pétitionne pour éloigner le téléphérique © Fb

Ils ne veulent pas du téléphérique sous leurs fenêtres. Un collectif d’habitants du quartier des Sarrazins sud se mobilise pour obtenir le déplacement de la station du Téléval Créteil Pointe du Lac et vient de lancer une pétition.

A peine installés dans leurs appartements livrés en 2012, à deux pas du métro, les habitants de la Zac des Sarrazins Sud ont appris l’existence d’un projet de téléphérique urbain à proximité de leur bien. « Nous n’en savions rien lorsque nous avons acheté et l’avons appris un peu par hasard, en remarquant des personnes chargées de mener des enquêtes auprès des usagers des transports en commun », décrit Mathieu, un membre de ce collectif qui tente alors de défendre ses intérêts. Si les Cristoliens ne remettent pas en cause le projet, ils n’acceptent pas que leur réclamation soit restée lettre morte.

Dans le document d’objectif et de caractéristiques principales (DOPC) publié en 2016 par Île-de-France mobilités (ex-Stif), le maître d’œuvre du téléphérique définit l’interconnexion entre la Téléval et la ligne 8 du métro comme l’élément déterminant de l’emplacement de la future station. Les deux variantes proposées lors de la concertation publique placent le terminus du téléphérique au-dessus ou devant la station de métro. Ces hypothèses de tracé placent les télécabines à seulement 8 mètres de la façade du bâtiment le plus proche de la station Créteil Pointe du lac, et en proche vis-à-vis des autres résidences. « La présence de ces télécabines toutes les 11 secondes toute la journée va être source de nuisance et de dégradation de notre cadre de vie entre le bruit des cabines au niveau des pylônes, la vue directe sur les câbles, le défilement incessant, les ombres projetées. Sans parler de la dévalorisation du bien ! Si nous nous sommes installés ici, c’est parce que le quartier est bien desservi par les transports, ce projet ne bénéficie qu’aux habitants de Villeneuve-Saint-Georges, Valenton et Limeil, la moindre des choses serait que notre situation soit prise en compte », insiste Aurélie Gossin, présidente du collectif.

Tracé alternatif entre le stade et le projet d’aménagement Duvauchelle Est

Pour ces habitants du quartier des Sarrazins sud, il existe un compromis pour repousser le téléphérique des façades sans trop l’éloigner de la station de métro. Il s’agit de faire passer le câble entre le terrain d’entraînement du stade Duvauchelle et le projet d’aménagement Duvauchelle Est où a été bâtie la Maison du Handball, et où doivent être construits les locaux de Valéo et un complexe hôtelier. En 2016, Île-de-France mobilité avait abandonné cette hypothèse « compte tenu de son incompatibilité vis-à-vis [de ce] projet urbain (en cours de réalisation porté par la Ville de Créteil et le territoire », lit-on dans le DOPC. Le collectif demande une étude approfondie de cette option dans la pétition qu’ils vient de lancer.

Dans leur requête, les habitants ont bénéficié du soutien de la ville qui a voté un voeu pour reconsidérer le tracé, lors de son dernier Conseil municipal.

« Il s’agit du premier téléphérique d’Île-de-France, il y a d’autres projets prévus dans la région ainsi que dans le reste du pays, de ce fait, il fera l’objet d’une attention particulière. Nous souhaitons qu’à l’avenir, la législation évolue pour inclure des critères éthiques à l’installation des téléphériques urbains et que les projets, financés par des fonds publics prennent en compte les réactions de l’ensemble des citoyens », insiste la présidente du collectif.

Ce schéma modélise en rouge, la station et le tracé envisagé, en vert, le tracé alternatif entre les 4 blocs du projet Duvauchelle Est et le terrain d’entraînement du stade.

Lire tous nos articles sur le Téléval

Documentation (DOPC et bilan de consultation) sur le site Téléval Cable A

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Créteil, pétition, téléphérique, telepherique urbain, Téléval, transports
56 commentaires pour A Créteil, le quartier Sarrazins pétitionne pour éloigner le téléphérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *