Publicité
Publicité: Welcome 94
Urbanisme | Ivry-sur-Seine | 15/05
Réagir Par

A Ivry, centre Sogaris et logements effacent l’imprimerie du Monde

A Ivry, centre Sogaris et logements effacent l’imprimerie du Monde © ANMA

Après les roulements à bille de son prédécesseur SKF puis les rotatives, l’ancienne imprimerie du journal Le Monde, située à deux pas de la confluence Marne – Seine, s’apprête à faire place à la logistique du dernier kilomètre, pendant stratégique du e-commerce. Une mue emblématique de l’époque qui s’accompagnera  de 365  logements, d’une résidence étudiante de 170 chambres, une résidence hôtelière de 170 lits et de magasins. 

L’enquête publique sur cette mue urbaine prévue pour s’achever en 2021, se tient jusqu’au 15 juin.

Situé dans le nouveau quartier d’Ivry Confluences mais sans faire partie de la zac, ce site industriel de 1,8 hectares va se transformer en quartier mixte et accueillera une douzaine de bâtiments, allant d’une hauteur R+7 à R+14,  répartis en deux pôles séparés par une voie piétonne. A l’Ouest de ces deux pôles, une bande de terrain a d’ores et déjà été vendue par le groupe Le Monde à la Sadev 94, aménageur d’Ivry Confluences, pour contribuer à la création de la nouvelle artère Nord-Sud du quartier, le « Cours », dans le prolongement de la RD19A.  Ce nouveau cours correspond au chemin derrière les lots B,C, D sur le schéma ci-dessous. Le site a en effet été loti en quatre parties confiées chacune à une agence d’architecture. L’agence Nicolas Michelin & Associés (Anma), conseil pour l’ensemble de l’aménagement du site et déjà impliquée dans le cadre de la zac Ivry Confluences,  s’est vue confier les lots A et C, tandis que le lot B a été confié à l’agence d’architecture Frédéric Lebard et le lot D à l’agence Tolila+Gilliland. Outre la rue piétonne séparant les deux pôles Est ou Ouest, deux sentes sépareront les lots B, C et D, qui relieront le Cours à la rue intérieure. Le projet est porté par Bouygues, via sa filiale Linkcity, accompagné de Poly Cités pour la partie résidence étudiante et de Nexity Seeri.

La rue Maurice Gunzburg est à droite, la D19 (Colonel Fabien) à gauche

Détail de la programmation

Un hôtel logistique pour le dernier km de la Sogaris

Côté Est, le lot A accueillera, au niveau du rez-de-chaussée et du 1er étage, un hôtel logistique porté par la Sogaris. Cette société d’économie mixte détenue à près de 50% par la ville de Paris, 30% par les trois départements de la petite couronne et  20% par la Caisse des dépôts et consignations vise en effet à développer sa capacité de livraison du dernier km dans l’agglomération parisienne pour accompagner le boom du e-commerce et la localisation du site, aux portes de Paris, en fait un endroit idéal. Voir article détaillé sur la stratégie logistique de Sogaris dans le Grand Paris.

Cette partie sera composée d’Espaces urbains de distribution (Eud) développés sur deux niveaux. Une voie interne dédiée aux camions sera crée à l’Est de la parcelle, qui permettra aux camions d’accéder par la rue Maurice Gunzburg et de ressortir boulevard du Colonel Fabien. Au total, environ 6500 m2 seront consacrés à cette activité logistique.

144 logements sociaux au-dessus de l’hôtel logistique

Au-dessus de ce pôle logistique, sont prévus 5 immeubles de logements sociaux : bâtiments A1 (47 logements répartis sur 10 étages dont des duplex aux deux derniers niveaux), A2 (29 logements sur 7 étages), A9 (24 logements sur 6 étages, de dernier niveau étant consacré aux duples), A4 et A5 (44 logements sur 5 étages avec duplex). En plus des 144 logements sociaux, 33 logements intermédiaires seront construits à l’angle Fabien/Cours dans le bâtiment B.

Dans la rue intérieure, vue sur la structure des anciennes halles

188 logements en accession

Les logements en accession seront pour leur part situés côté colonel Fabien dans les bâtiments A6 (46 logements sur 14 étages), A7 (26 logements sur 7 étages) et B1 (42 logements sur 7 étages), et côté Cours/Gunzburg dans le bâtiment D1. Ce dernier bâtiment, qui accueillera 74 logements, proposera des appartements de grande hauteur (de 3,40 à 4,30 mètres) ainsi que des duplex.

Angle Fabien/nouveau Cours

Résidence hôtelière avec patio

La résidence hôtelière, elle, sera située au milieu du programme côté Cours, avec un accès depuis le Cours et un autre depuis la rue intérieure. Elle disposera d’un patio en son coeur. Sont programmées 170 chambres dont 9 accessibles aux personnes à mobilité réduite (PMR).

Résidence étudiante avec fitness

La résidence étudiante sera également située côté Cours et côté intérieur, sur la parcelle D. Sont prévues 170 chambres dont 11 PMR, ainsi que des salles et une terrasse commune et également une salle de fitness.

2850 m2 de commerces en bord de rue

Les commerces seront principalement situés le long du nouveau « Cours » et pour quelques uns, rue Maurice Gunzburg et rue du colonel Fabien.

274 places de parking

Trois parkings souterrain, situés sous chacun des pôles, accueilleront au total 274 places de stationnement pour les logements et clients des résidences et des commerces.

Première étape : la dépollution

Les travaux de démolition et de construction devraient s’étendre durant 37 mois en une seule et même phase. Le premier coup de pioche est pressenti pour le deuxième trimestre 2018 et la livraison finale des ouvrages en 2021. Bouygues Bâtiment Île-de-France devrait se charger de la réalisation de l’ensemble des travaux. Sur place, l’un des enjeux principaux est celui de la dépollution de ce site au passé industriel. Béton, enrobés, ferrailles, matériaux souillés avec de l’encre, contenant de l’amiante… il y a de quoi faire. D’autant qu’il se situe a proximité immédiate d’un ancien dépôt pétrolier Total, inscrit sur la Base de données des sites et sols pollués appelant une action des pouvoirs publics dans le Val-de-Marne (Basol). Les anciennes imprimeries figurent elles-mêmes dans la base de donnée des anciens sites industriels et activités de service (Basias), de par l’utilisation d’encres, solvants, fuel et de produits inflammables. Une société a fait état pour le compte des maîtres d’ouvrage de 24249 tonnes de matériaux de déchets de démolition. A l’heure actuelle, les coûts relatifs à la dépollution du site sont estimés entre 1,45 et 1,60 millions d’euros. A lire aussi : Clefs pour comprendre la pollution des sols en Val-de-Marne.

Transports et intégration paysagère

Tout en rendant un avis favorable, l’autorité environnementale recommande  d’appréhender de façon plus précise la diversification des modes de transport, des conditions de circulation, du  stationnement, ainsi que les impacts du projet sur le paysage et sa prise en compte dans le cadre de la zac Ivry Confluences. Voir l’avis de l’autorité envrionnementale sur le projet. Voir la réponse du groupement 

Un projet qui s’inscrit dans la grande mue d’Ivry Confluences

La transformation urbaine de cette petite parcelle s’inscrit plus largement dans la régénération de l’ensemble du quartier d’Ivry Confluences, qui, avec ses 145 hectares, ne représente pas moins qu’un cinquième de la ville d’Ivry. Bien situé en bord de Seine et tout près de Paris, ce site qui comprenait un certain nombre de friches industrielles et habitats vieillissants accueille aujourd’hui un mélange de nouveaux programmes et de chantiers en cours d’achèvement. Voir tous les articles dédiés à Ivry Confluences. 

Télécharger le dossier de l’enquête publique

Pendant la durée de l’enquête publique, du 14 mai au 15 juin, le public peut consulter le dossier et formuler ses observations en les consignant sur le registre tenu en mairie, sur registre électronique, par écrit en adressant un courrier « à l’attention du commissaire-enquêteur », à l’hôtel de ville d’Ivry, esplanade Georges Marrane, ou par courriel à l’adresse pref-environnement@val-de-marne.gouv.fr

En images

© Linkcity

Perspective d’insertion du projet vue depuis le boulevard du colonel fabien

© Linkcity

Perspective d’insertion du projet vue depuis la rue Maurice Gunsbourg.

© Linkcity

Perspective d’insertion du projet vue depuis la rue intérieure Nord

© Linkcity
© Linkcity

Perspective d’insertion du projet vue depuis le Cours

Perspective d’insertion du projet vue depuis l’angle du Cours avec le boulevard du Colonel Fabien

 

A lire aussi :

Les nouveaux habitants d’Ivry Confluences déchantent

Le collège d’Ivry Confluences ne fera pas sa rentrée avant 2019

Les chantiers d’Ivry Confluences en images

Ivry Confluences reprend la Seine

Ivry Confluences : le futur de l’îlot BHV en images

Ivry Confluences désigne ses architectes-urbanistes

Ivry Confluences : Nexity-Sodéarif construira les terrasses de Montivry

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour A Ivry, centre Sogaris et logements effacent l’imprimerie du Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *