Politique locale | Thiais | 29/06/2018
Réagir Par

A Thiais, la rue Robespierre devient la rue Simone Veil

A Thiais, la rue Robespierre devient la rue Simone Veil
Publicité

Alors que Simone Veil, décédée il y a un an, le 30 juin 2017, entrera au Panthéon ce dimanche 1er juillet, avec son mari, la ville de Thiais a décidé de lui consacrer une rue.

Ce jeudi 28 juin en Conseil municipal, la ville a acté le changement de dénomination de l’actuelle rue Maximilien Robespierre, un des acteurs de la révolution française de 1789.  Cette perpendiculaires à la D86, autrefois baptisée rue royale, et rue de Grignon, s’appelle désormais rue Simone Veil.

« Le maire, Richard Dell’Agnola, a pris attache avec la quinzaine de riverains avant toute procédure sur ce changement de toponyme. Les services de la commune les aideront, si nécessaire, dans les démarches administratives« , indique la ville.

Survivante du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz durant la deuxième guerre mondiale, Simone Veil fut à l’initiative de la légalisation de l’avortement en tant que ministre de la Santé, en 1974, et fut aussi la première présidente du Parlement européen de 1979 à 1982.Ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, en 1993, puis membre du Conseil constitutionnel entre 1998 et 2007, elle avait été élue à l’Académie française en 2008.

 

 

Ce vendredi, c’est un hommage national qui sera rendu à l’ancienne femme politique. les cercueils du couple seront sortis du cimetière Montparnasse et exposés durant deux jours au Mémorial de la Shoah jusqu’à samedi 18 h. Dimanche matin, un cortège partira du mémorial à 10h30 pour monter jusqu’au Panthéon par la rue Soufflot, recouverte d’un tapis bleu, couleur de la paix et de l’Europe, a motivé l’Elysée. Le président de la République fera son discours à 11h30, entouré des anciens présidents et de la famille de Simone et Antoine Veil. Les deux cercueils seront alors exposés dans la nef tout le dimanche avant d’être descendus dans le caveau VI de la crypte, aux côtés des résistants Jean Moulin et André Malraux, ainsi que Jean Monnet, l’un des principaux fondateurs de la Communauté économique européenne en 1957, et encore de René Cassin, prix Nobel de la paix 1968.

À Thiais, c’est à la rentrée de septembre que la ville inaugurera officiellement les nouvelles plaques de rue. En septembre, ouvrira également l’école Simone Veil à Champigny-sur-Marne.

 

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour A Thiais, la rue Robespierre devient la rue Simone Veil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi