Education | Villejuif | 13/12/2018
Réagir Par

A Villejuif, les personnels du collège Karl Marx ont froid

A Villejuif, les personnels du collège Karl Marx ont froid © Agence Christian Schmuckle Mollard
Publicité

Construit en 1933 par André Lurçat et classé monument historique, le collège Karl Marx de Villejuif a fait l'objet de rénovations importantes mais très corsetées par les architectes des Bâtiments de France. Pour les personnels qui souffrent de la chaleur l'été et du froid l'hiver en raison de problèmes d'isolation, le compte n'y est pas, et c'est par une lettre ouverte au président du Conseil départemental que l'intersyndicale Sud Education - FO a fait état de ses doléances.

C’est toute la difficulté d’allier conservation du patrimoine historique et confort moderne. Premier édifice scolaire construit tout en béton, en plein courant hygiéniste, le collège Karl Marx de Villejuif a été classé monument historique en 1996. Ici, pas question donc de remplacer les huisseries en bon gros PVC blanc et de changer fenêtres et portes en ayant pour objectif le seul rapport isolation-praticité-prix. Après une première campagne de restauration au début des années 2000, le collège a fait l’objet d’une nouvelle réhabilitation-extension au début des années 2010, toujours sous l’égide de Christiane Schmuckle-Mollard, architecte en chef des Monuments historiques en charge du diagnostic du collège. Une opération à 26,5 millions d’euros qui a été récompensée début novembre par le WMF/Knoll Modernism Prize à New York.

A l’intérieur du collège toutefois, les personnels se plaignent toujours d’une isolation insuffisante, faisant état, dans une lettre ouverte de l’intersyndicale Sud Education – Fo adressée au président du Conseil départemental « d’un très grand froid l’hiver dans les couloirs et certaines salles » et au contraire « d’une chaleur étouffante l’été (32°C à 8h du matin dans la salle de maths) ».  Ils se plaignent également « d’un système d’ouverture des fenêtres qui dysfonctionne (plusieurs fenêtres bloquées, très nombreuses salles sans manivelles qui ne peuvent donc pas être aérées…), d’ un système de stores intérieurs inefficace (effet de serre dans les salles) et dangereux (plusieurs barres se sont décollées à cause de la chaleur et sont tombées lourdement, parfois en frôlant des élèves et des enseignants), d’une salle des professeurs exposée sud-ouest sans aucune possibilité de se protéger du soleil, rendant les pauses et le travail (notamment sur les ordinateurs) impossibles dans une grande partie de l’espace selon l’heure de la journée« , et encore de « salles de cours inondées au rez-de-chaussée alors que les fils électriques son dénudés, de fuites d’eau qui endommagent le bâtiment, de la détérioration des portes vitrées, du portail d’entrée et des grilles, de l’absence de vidéo-projeteurs dans de nombreuses salles de cours… »

Du côté du département, on rappelle la difficulté de rénover ce bâtiment compte tenu de ses contraintes de monument historique et l’on indique qu’un courrier de réponse détaillé va être adressé aux auteurs de la missive.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Collège, Education, isolation,
3 commentaires pour A Villejuif, les personnels du collège Karl Marx ont froid
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi