Santé | Villejuif | 21/02/2018
Réagir Par

A Villejuif, l’IGR réussit une première pour opérer un cancer ORL

Publicité

Concilier l'endoscopie, qui consiste à explorer un organe interne grâce à des caméras  qui passent par les voies naturelles, et la robotique, pour opérer une tumeur très mal placée derrière le nez et la gorge, c'est la première européenne qu'a réussi l'Institut Gustave Roussy de Villejuif.

« Auparavant, les patients qui ne pouvaient pas bénéficier de la chirurgie étaient uniquement traités par radiothérapie. Dans d’autres cas, on utilisait la voie ouverte dite transfaciale qui consiste à ouvrir le visage en deux pour enlever la peau et les os afin d’accéder au rhinopharynx situé derrière le nez. Les séquelles opératoires étaient très lourdes et les résultats peu probants« , explique l’hôpital.

C’est dans le contexte délicat d’une tumeur située dans le rhinopharynx d’un homme jeune de 28 ans que les chirurgiens de Gustave Roussy ont décidé de coupler deux techniques de pointe mini-invasives, le robot chirurgical Da Vinci Xi et l’endoscopie. « Prendre en étau la tumeur en intervenant par la bouche avec le robot et par le nez avec l’endoscopie a permis l’ablation de la tumeur difficilement accessible et d’éviter une opération beaucoup plus traumatisante », explique-t-on à l’IGR.  « En introduisant par la bouche les instruments du robot Da Vinci Xi qui possède des angles d’attaque différents des instruments d’endoscopie classique, nous avons pu retirer cette tumeur qui était située près du voile du palais sans que le patient n’ait de séquelles fonctionnelles importantes. Le robot permet également de mieux voir dans la zone opératoire avec la caméra 3D. C’est typiquement le genre de tumeur qui auparavant soit ne pouvait pas être opérée du fait de sa localisation soit pouvait l’être mais au prix de lourdes séquelles esthétiques et fonctionnelles pour les patients », explique le docteur Antoine Moya-Plana, chirurgien ORL à Gustave Roussy.

Une opération réalisée dans le cadre de l’essai TORS de chirurgie robot-assistée en ORL

Cette opération a été réalisée dans le cadre de l’essais Tors, une étude prospective dont l’objectif est d’évaluer la faisabilité d’une intervention robot-assistée par les voies naturelles (la bouche) pour éviter les mutilations importantes en chirurgie ORL, promue par le centre de lutte contre le cancer villejuifois et coordonnée par le docteur Philippe Gorphe. Gustave Roussy est en effet le Centre de référence national pour les tumeurs rares ORL / tête et cou et un centre d’expertise international dans la chirurgie des tumeurs du rhinopharynx et de la base du crâne. « Avec l’arrivée, en novembre 2014, du robot chirurgical dernière génération Da Vinci Xi, l’Institut développe la chirurgie robotique autour de plusieurs disciplines : la chirurgie gynécologique, la chirurgie digestive, la chirurgie cervico-faciale et la chirurgie plastique et reconstructrice. Gustave Roussy a pu se doter de cette technologie de pointe grâce au soutien financier apporté par la Fondation Philanthropia, son plus grand donateur privé« , rappelle-t-on au sein de l’IGR.

 

 

15 000 nouveaux cancers ORL chaque année en France

Les cancers ORL (Oto-Rhino-Laryngologie) touchent chaque année 15 000 nouvelles personnes et provoquent 6 000 décès, soit le cinquième cancer le plus fréquent en France. La plupart de ces cancers sont liés à la consommation d’alcool et de tabac. Un virus, HPV, est également fréquemment retrouvé chez les patients.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Cancer, IGR, Institut Gustave Roussy, médecine, Santé, sciences,
3 commentaires pour A Villejuif, l’IGR réussit une première pour opérer un cancer ORL
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi