Publicité
Publicité: Welcome 94
Urbanisme | Villejuif | 04/03
Réagir Par

A Villejuif, les riverains attaquent le projet de foyer Adoma au tribunal

Ce jeudi 1er mars, l’association des quartiers Villejuif-Ouest Arcueil-Est a déposé un recours contentieux contre le permis de construire d’un foyer de travailleurs migrants Adoma. 

Cette résidence sociale, prévue entre la rue du docteur Pinel et le passage Charles Dehan à Villejuif, doit remplacer en partie l’actuel foyer du quartier Alexandre Dumas qui compte 290 logements, en parallèle d’un autre projet de résidence au 131 avenue de Paris (RD7). L’ancien foyer doit laisser place au futur groupe scolaire nord de l’opération Campus Grand Parc.

Hauteur, archi, stationnement, mixité sociale

Le collectif de riverains s’oppose au projet tel que décrit dans le permis de construire actuel, qui prévoit un rez-de-chaussée doublé plus 7 étages du côté de l’avenue du président Allende et un R+3  du côté du quartier résidentiel, avec un total de 150 logements pour 5 places de parking. Ce collectif, qui s’est depuis constitué en association (Aqvoae, association des quartiers Villejuif Ouest Arcueil Est) présidée par F.Viel, invoque plusieurs motifs : un manque de concertation avec les riverains,  une hauteur trop importante, une architecture peu ambitieuse qui va défigurer le quartier, un risque d’effet miroir des bruits issus de l’autoroute A6 voisine, un manque de places de stationnement et encore des questionnements concernant la mixité sociale du quartier. Les riverains font par ailleurs remarquer que l’avis (facultatif à cet endroit) des Architectes des bâtiments de France n’est pas d’un enthousiasme béat, qui émet plusieurs recommandations en matière de hauteur et de couleur (voir ci-dessous).

Une pétition de 250 signatures a été portée au maire LR de Villejuif, Franck Le Bohellec, cet été, et des réunions ont eu lieu depuis, sans parvenir à un consensus. En parallèle, le maire EELV d’Arcueil, Christian Métairie, qui a également reçu une délégation cet été, a défendu le collectif auprès de Villejuif en demandant plus d’explications et de concertation.

Passage de R+7 à R+ 5 et de 150 à 130 logements

Du côté de la mairie de Villejuif, on précise que le maire a rencontré l’association à trois reprises, organisant des réunions avec la Sadev 94 (aménageur du site) et Adoma, exploitant de la future résidence, et que la ville, bien que n’étant pas maître d’ouvrage du projet, a travaillé à le faire évoluer et à organiser la concertation. « Nous avons fait évoluer le projet qui est passé de R+7 à R+5 et R+3, et de 150 à 130 logements. Cela va du reste coûter 500 000 euros au bilan de la Zac« , explique-t-on au cabinet du maire.

Le permis de construire attaqué

Des promesses qui ne suffisent pas au collectif qui fait remarquer que le permis de construire initial en R+7 n’a pas été retiré, ce qui a motivé la requête en contentieux au Tribunal administratif.  Si le permis était retiré, Adoma pourrait perdre l’ensemble des subventions de l’Etat pour les logements sociaux, oppose-t-on en mairie, expliquant qu’il sera donc remplacé par un permis modificatif.

Inquiétudes au-delà du projet Adoma

Alors que les riverains s’inquiètent par ailleurs de risques d’expropriation, la mairie certifie en outre qu’aucune expropriation liée au projet Adoma n’est prévue. Côté riverains, on expose que c’est l’ensemble de la zac Campus qui inquiète et à propos de laquelle on exige de la concertation. « D’un côté, la Sadev nous indique que nous n’aurons pas d’informations sur les différents lots, de l’autre la mairie nous dit le contraire », souligne l’un des riverains à l’origine du recours.

Réunion le 30 mars

Pour l’heure, une procédure a été initiée au Tribunal administratif tandis que la ville a organisé une réunion le 30 mars avec les représentants de l’Aqvoae pour présenter le nouveau projet architectural du foyer Adoma.

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour A Villejuif, les riverains attaquent le projet de foyer Adoma au tribunal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *