Élections | Val de Marne | 16/02/2018
Réagir Par

Abstention record aux élections étudiantes à l’université de Créteil

Publicité

7%. C'est la proportion des élèves de l'Université de Créteil qui ont pris part à l'élection de leurs représentants à l'occasion des élections générales étudiantes au Conseil d'administration et au Conseil académique ces 13 et 14 février.

Dans certains bureaux de vote comme celui des Espe de Livry-Gargan ou Saint-Denis (93), il n’y a même pas eu de votants, relève Thomas Khabou (Unef), vice-président étudiant de l’université. A Fontainebleau, on a en compté 17 sur plus de 1000 étudiants. Sur les 14 bureaux de vote, le seul qui a vraiment rencontré son public est celui du Campus centre, avec 1066 votants. Des affiches en nombre insuffisant et que les étudiants ne voient plus, mêlées à toutes les communications, un message envoyé consciencieusement à toutes les boites e-mail étudiantes mais que ceux-ci ne consultent pas, des heures de cours qui ne coïncidaient pas forcément avec les horaires des bureaux de vote, peu de procurations (seulement 23 déposées à l’IAE) suite à un renforcement des procédures après le problème survenu en 2016 à l’IAE (voir article), un désintérêt général pour les élections… autant de raisons avancées par les étudiants pour expliquer ce taux d’abstention de 93%. Une faible participation qui n’est toutefois pas spécifique à l’Upec. Lors des dernières élections du Cnous (Conseil national des œuvres universitaires et scolaire) début 2017, le taux de participation nationale était de 7,51%, contre 9,1% en 2014. Eveiller l’intérêt des étudiants pour le fonctionnement et la stratégie de leur université reste un défi entier. (Voir également reportage sur les désintérêt des étudiants de l’Upec pour les élections, lors du précédent scrutin).

« En plus, nous préparons la mobilisations contre la sélection à l’entrée de l’université et sommes donc déjà assez occupés« , souligne Thomas Khabou, qui se réjouit malgré tout que l’Unef ait maintenu ses positions dans un tel contexte. Le syndicat étudiant conserve ainsi ses deux voix au Conseil d’administration, en obtient 5 à la CFVU (Commission de la formation et de la vie universitaire) et 2 à la CR (Commission recherche). Le CAC (Conseil académique) est constitué de la CR et de la CFVU.

La Fac, soutenue par la Fage, se félicite aussi de son score avec un élu de plus au Conseil d’administration (4 contre 3 précédemment) aux dépens de Alter qui était soutenu par le PDE, et 9 élus au sein de la CFVU.  « Nous allons nous concentrer sur la vie étudiante avec un projet d’épicerie sociale Agorae et également travailler sur l’aide au logement« , promet Mihai Guyard, élu Fac. De son côté, l’Uni conserve également son siège à la CFVU.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Abstention record aux élections étudiantes à l’université de Créteil
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi