Grand Paris Express | Grand Paris | 22/09/2018
Réagir Par

Alstom construira les rames de métro du Grand Paris Express

Alstom construira les rames de métro du Grand Paris Express © Alstom
Publicité

La Société du Grand Paris, en accord avec Île-de-France Mobilités, a désigné la semaine dernière le constructeur Alstom pour fabriquer les futures rames de métro du Grand Paris Express, sur les lignes 15, 16 et 17.

L’investissement, entièrement financé par Île-de-France Mobilités (IDFM, ex-STIF) pourra s’élever jusqu’à 1,3 milliards d’euros pour le développement et la fourniture d’un maximum de 1000 voitures (183 rames). Ces nouveaux métros à roulement fer de grande capacité pourront circuler jusqu’à 110 km/h en mode automatique sans conducteur et seront constitués de rames de 6 voitures sur la ligne 15, et de 3 voitures sur les lignes 16 et 17. Les premières rames, sortiront d’usine dès 2022 pour les premières mises en service commercial prévues à l’horizon 2024.

Ces nouvelles rames, qui s’appuient sur les solutions de la gamme Metropolis Alstom, seront équipées de climatisation, vidéoprotection,  prises USB, écrans, vue panoramique à leur extrémité… et seront  ouvertes sur toute la longueur (comme sur la ligne 1). Pour accélérer les entrées et sorties aux heures de pointe, les voitures seront dotées de 3 larges portes par face. Chaque rame pourra transporter jusqu’à 500 passagers en version 3 voitures (54 mètres) sur les lignes 16 et 17, et jusqu’à 1 000 passagers en version 6 voitures (108 mètres) sur la ligne 15. « Une attention toute particulière est apportée sur les émissions sonores, les vibrations et émissions atmosphériques. Une minimisation des émissions de particules de frein sera réalisée grâce au freinage électrique jusqu’à très basse vitesse, limitant ainsi l’utilisation de disques de frein. Par ailleurs, la récupération de l’énergie de freinage contribuera à la recharge des batteries ou à l’alimentation du réseau électrique général. Enfin, Le taux de recyclabilité est de plus de 96 %, et celui de valorisation du train, suivant les normes européennes en vigueur, de plus de 98 % », promet le constructeur.

Côté emploi, 350 salariés Alstom travailleront sur ce projet en France dont 150 ingénieurs expérimentés et pus de 1150 emplois devraient être sollicités dans la filière ferroviaire française pour ce projet. Six sites français sont concernés : Valenciennes Petite-Forêt pour le management de projet, les études,  la production,  l’assemblage et  la validation des trains, Le Creusot pour les bogies, Ornans pour les moteurs, Tarbes pour les systèmes de traction, Villeurbanne pour l’électronique embarquée et le système de télémaintenance et Saint Ouen pour le design.

 

 

IDFM a déjà voté en juillet une première tranche de 680 millions d’euros relative aux 53 premières rames. La tranche ferme de ce marché attribué à Alstom porte sur la livraison de 150 voitures (25 trains de 6 voitures) pour un montant de plus de 280 millions d’euros. Ce contrat sera enregistré au plus tard au 3e trimestre de l’exercice fiscal en cours.  Pour rappel, IDFM sera en charge de l’exploitation du Grand Paris Express, une fois les infrastructures construites par la SGP (Société du Grand Paris, maître d’ouvrage du Grand Paris Express).

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

30 commentaires pour Alstom construira les rames de métro du Grand Paris Express
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi