Publicité
Publicité: Forum Export 94
Grand Paris Express | Champigny-sur-Marne | 06/11
Réagir Par

Le passage du tunnelier impose des travaux d’assainissements

Le passage du tunnelier impose des travaux d’assainissements © SGP / Cédric Emeran
Publicité

Après sept mois de travail, le tunnelier Steffie-Orbival a achevé la traversée du Plateau de Champigny et poursuit sa progression vers son point de sortie, sentier des marins à Villiers-sur-Marne. Un passage qui n'est pas sans conséquences sur les réseaux d'assainissement.

Avant l’arrivée du tout premier tunnelier du « chantier du siècle » en février dernier à Champigny-sur-Marne, un diagnostic des réseaux d’assainissement du département situé sur ses 2178 mètres de parcours a révélé des fragilités sur certains ouvrages. Afin d’éviter que la progression de Steffie-Orbival n’entraîne des tassements et n’engendre des dégâts, des travaux de renforcement ont été réalisés. Ces interventions se sont déroulées entre les mois d’août et de septembre sur l’avenue Maurice Thorez et ont consisté d’une part à reprendre des fissures ponctuelles ou de réhabiliter complètement la portion de l’ouvrage très affaiblie.

Le département, maître d’ouvrage, a engagé ces travaux pour un montant global de 349 000 euros que la Société du Grand Paris doit rembourser dans le cadre d’une convention-cadre régissant les grands principes de financement concernant les suivis d’études et les travaux sur les biens départementaux impactés par les chantiers du Grand Paris Express. En commission permanente ce lundi 5 novembre, le Conseil départemental a voté cette convention de financement. Occasion d’appeler, dans un communiqué, la SGP a tenir ses engagements de manière réciproque. « Cette convention fait écho à l’actualité concernant le Grand Paris Express et au voeu du Conseil départemental, voté à l’unanimité lors de la séance du 15 octobre 2018, qui appelle la Société du Grand Paris à maintenir ses engagements concernant l’interopérabilité des lignes 15 sud et 15 est. »

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi