Enquête publique | Arcueil | 17/12/2018
Réagir Par

Avis favorable pour la réouverture de la Bièvre à Arcueil et Gentilly

Avis favorable pour la réouverture de la Bièvre à Arcueil et Gentilly
Publicité

La réouverture de la Bièvre, cours d'eau qui avait été canalisé et enterré après être devenu un véritable égout à ciel ouvert, réceptacle des activités industrielles au 19ème siècle, va pouvoir se prolonger en toute sérénité du côté d'Arcueil et Gentilly, après avoir fêté sa renaissance à Fresnes dès 2003 et L'Haÿ-les-Roses en 2016. 

L’enquête publique en vue du prolongement de la réouverture, qui s’est tenue du 17 septembre au 16 octobre, a obtenu un avis favorable. Toutes les collectivités concernées avait émis un avis favorable et les huit remarques déposées par des habitants ont également encouragé le projet. Les questions posées par les riverains ont essentiellement concerné le devenir de l’avenue de la division du général Leclerc qui va passer en sens unique, s’interrogeant notamment sur la circulation des vélos, la taille des trottoirs…

« Le sens descendant sur l’avenue de la Division Leclerc a été privilégié à partir d’une étude de circulation réalisée par les services routiers départementaux, présentée aux villes de Gentilly et d’Arcueil et validée par la ville d’Arcueil. Le rétrécissement de la voie de circulation est indispensable à la renaissance de la Bièvre et à l’aménagement de berges aux pentes adoucies. Ce choix de circulation a été fait après l’analyse des 2 scenarii possibles (sens de circulation montante et descendante). Les véhicules qui empruntaient l’avenue dans le sens de la montée passeront désormais par la rue de Lardenay à Arcueil. Pour les cyclistes, le double sens de circulation sera possible. La circulation automobile dans cette rue sera limitée à 30 km/h et permettra un partage réglementaire et sécurisé avec les vélos. A ce titre, chaque carrefour verra sa signalisation adaptée et des ralentisseurs seront positionnés à chaque entrée de la zone 30 et au niveau des traversées piétonnes. Pour les trottoirs, ils auront une largeur d’1,50 m devant les habitations en haut de la rue de la division Leclerc. Plus bas, c’est-à-dire au droit du cimetière, le trottoir sera uniquement du côté de la Bièvre car la largeur de la voie ne permet pas d’aménager des trottoirs des 2 côtés de la route. Une traversée piétonne permettra cependant un accès sécurisé au cimetière et à la maison de l’environnement », a répondu le Conseil départemental du Val-de-Marne, maître d’ouvrage du projet à ce sujet.

Concernant l’abattage des peupliers d’Italie en contrebas de l’avenue de la Division Leclerc, le maître d’ouvrage a expliqué que l’altimétrie de cet espace sera trop radicalement modifiée pour qu’ils puissent survivre. Ils seront remplacés par des frênes. Le Commissaire enquêteur, propose, pour sa part une aulnaie-frênaie pour apporter plus de diversité paysagère, considérant le caractère envahissant des frênes.

 

 

D’autres remarques ont porté sur des questions d’hydrologie et d’hydraulique, ou encore sur l’accompagnement pédagogique et culturel du projet.

Dans ses conclusions, le commissaire enquêteur, Joël Chaffard, a rendu un avis favorable, considérant que « l’enquête s’est déroulée dans les conditions conformes à la réglementation en vigueur ;  les impacts négatifs se limitent essentiellement à la phase travaux ; les impacts sont positifs du point de vue écologique, paysager et patrimonial en phase d’exploitation ; la réouverture de la Bièvre au niveau du parc du Coteau est un projet important qui s’inscrit dans un programme global qui concerne les tronçons pour lesquels une réouverture est envisageable ; la phase d’exploitation est à durée indéterminée et implique que les acteurs s’acquittent de leur engagement sur le long terme. » Il a toutefois recommandé « de rendre plus accessible au public l’organisation du dossier et sa partie hydraulique ; de préciser les hauteurs de la participation financière des différents acteurs dans la phase travaux. »

Télécharger le rapport complet du commissaire enquêteur avec ses conclusions motivées

Pour en savoir plus sur le projet, lire aussi : 

Enquête publique sur la réouverture de la Bièvre à Arcueil et Gentilly

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Avis favorable pour la réouverture de la Bièvre à Arcueil et Gentilly
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi