Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Mouvement social | Val de Marne | 06/12
Réagir Par

Blocus lycéens : les fédérations de parents d’élève appellent à la vigilance

Publicité

Alors que de nouvelles actions de blocus dans les lycées du Val-de-Marne sont envisagées ce jeudi et ce vendredi, les deux fédérations de parents d'élèves, FCPE et PEEP, appellent à la vigilance des parents.

Dans un communiqué publié ce mercredi, suite à la libération des élèves du lycée Romain Rolland d’Ivry-sur-Seine après 36 heures de garde à vue, la FCPE du Val-de-Marne rappelle que « le droit de grève et de manifestation doit être préservé » et réclame également des lieux pour que les élèves puissent échanger sur la situation. « Au delà de Romain Rolland d’autres mobilisations s’organisent devant les établissements du département, parfois avec des violences. Aussi, la FCPE du Val-de-Marne appelle les parents des lycéens à être présents aux abords de tous les lycées du département afin de veiller à ce que la protection des jeunes soit assurée, demande à ce que soient mis à disposition des élèves des lieux de discussion pour la tenue de leurs AG à l’intérieur des lycées« , appelle la fédération.

De son côté la PEEP du Val-de-Marne appelle également les parents à être vigilants et met en garde contre les risques d’infiltration extérieure. « Via les réseaux sociaux, Instagram en particulier, nos enfants sont invités à se rendre devant leur établissement scolaire, souvent très tôt le matin, pour organiser un blocage. Au delà du fait que les raisons évoquées sont avant tout des messages issus de discours et mots d’ordre de syndicats, il s’avère que ces rassemblements peuvent se transformer très vite en scènes de violence et devenir rapidement dangereux. Le contexte actuel nous rappelle régulièrement les risques d’infiltration d’éléments externes. Nous vous invitons à échanger sur la situation avec vos enfants afin de savoir s’ils sont susceptibles de s’associer à un mouvement quelconque et pour leur faire prendre conscience que non seulement, toute  dégradation du bien privé ou public est répréhensible par la loi, mais aussi et surtout, qu’ils ne doivent en aucun cas commettre d’imprudences. Notre priorité à tous est d’assurer la sécurité de nos enfants, aucune cause ne mérite de les mettre en danger », insiste la PEEP dans son communiqué.

A lire aussi : 

Indignation générale après la garde à vue des lycéens d’Ivry-sur-Seine

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi