Consommation | Champigny-sur-Marne | 26/04
Réagir Par

Une campinoise invente un repose-pied enfant pour automobile

Une maman a résolu un problème sur lequel les ingénieurs automobiles se cassaient les dents. Hôtesse de l’air, Isabelle Millasseau est familière de l’inconfort provoqué par le maintien en position assise en avion et des problèmes de circulation sanguine induits.

Alors, lorsqu’elle se rend compte que son fils de trois ans a les jambes trop courtes pour pouvoir les poser dans la voiture, cette habitante de Champigny-sur-Marne, se met en quête d’un repose-pied. « Imaginez un adulte sur une chaise haute sans appui pour ses pieds. Au bout d’un moment, les jambes s’alourdissent, se raidissent, il faut se les dégourdir. Il se passe la même chose avec les enfants en voiture, ils deviennent remuants ». Les recherches de l’hôtesse de l’air, en magasin et sur internet restent vaines. Alors, elle conçoit un prototype en quelques mois, puis le fait breveter.

Le footup est un accessoire auto simple, soutenu par des appuis latéraux sanglés autour du siège, une tige permet l’ajustement d’une barre horizontale sur laquelle l’enfant peut poser ses pieds, et une fixation optimale. « Dès que les enfants ont voyagé en voiture avec le footup, ils le réclament. Dès 2013, avec un prototype, j’ai obtenu un médaille d’argent au concours européen Lépine. C’est une aventure qui prend beaucoup de temps et demande beaucoup d’investissement. Le produit est déjà distribué au Canada, et a validé un crash test mené dans un centre indépendant pour s’assurer qu’il se présentait aucun danger », indique l’inventrice. Sur ce concours Lépine, Isabelle Millasseau entend faire parler davantage de son invention et espère qu’un jour, son footup équipera toutes les voitures transportant de jeunes enfants.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *