Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Société | Val de Marne | 21/06
Réagir Par

Cannabis et coffee-shops: la DG santé répond à la sénatrice Procaccia

Publicité

Alors que les coffe-shops qui proposent des fleurs de cannabis et autres produits dérivés se multiplient, et qu'une première pousse a ouvert dans le Val-de-Marne à Saint-Maur-des-Fossés, et bientôt Vincennes, la sénatrice LR Catherine Procaccia a interrogé la Direction générale de la santé

sur le sujet ce jeudi 21 juin à l’occasion d’une réunion relative à la Mission d’information sur le développent de l’herboristerie et des plantes médicinales. Selon les propos rapportés par la sénatrice, la DG santé a indiqué que depuis 1990 une dérogation existe pour utiliser certaines substances à titre industriel et que ces boutiques peuvent donc vendre des produits divers comme du savon mais pas les feuilles ni les fleurs. En outre,  si la teneur en THC doit être inférieure à 0,2, cette limite s’applique à la plante elle même et non au produit, a confirmé la DG Santé.
« La DGS reconnaît que l’enjeu est le contrôle des produits mis en vente, mais qui pour l’instant n’a pas vraiment débuté ! Qu’attend la Ministre de la santé ? », réclame la sénatrice.

A lire aussi 

Saint-Maur, Vincennes… les coffee-shops débarquent en Val-de-Marne

 

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi