Sécurité | Champigny-sur-Marne | 09/02
Réagir Par

Champigny-sur-Marne expérimentera la Police de sécurité du quotidien

Dans le Val-de-Marne, c’est finalement  Champigny-sur-Marne, pour ses quartiers du Bois l’Abbé et des Mordacs, qui a été retenu parmi les 30 premiers quartiers prioritaires de « reconquête républicaine » pour accueillir la Police de sécurité du quotidien, le nouveau dispositif de police de proximité. 

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, donnait une conférence de presse sur le sujet ce jeudi 8 février. (Voir la retransmission de cette conférence ci-dessous)

Au total, 600 policiers dédiés seront dépêchés dans ces 30 quartiers en 2018-2019, soit une vingtaine par quartier, avec pour mission d’être sur le terrain, de contribuer au renseignement, notamment en matière de trafic de drogue, et de faire le lien entre la population, la police, les partenaires institutionnels locaux.

Champigny fait partie des 15 sites où la PSQ sera expérimentée dès septembre 2018. En Ile-de-France, quatre autres sites ont été sélectionnés : Trappes, Aulnay- Sevran (Gros Saule à Aulnay et Les Beaudottes à Sevran), Sarcelles – Garges-lès-Gonesse (Lochères à Sarcelles et Dame Blanche à Garges), et Corbeil-Essonne (Les Tarterêts). Voir carte de France complète ci-dessous. 15 autres sites suivront en janvier 2019, dont, en Ile-de-France, Torcy- Noisiel (ZSP de Torcy / Cours des Roches Noisiel – Cours des Luzar) et Asnières -Gennevilliers- Colombes (Les hauts d’Asnières – Le Luth- Jean Fossé). 20 nouveaux quartiers ont ensuite prévus en 2020. En parallèle de la PSQ dans 60 quartiers d’ici à 2020, 20 départements bénéficieront par ailleurs de renforts de gendarmerie.

Au-delà des effectifs, le ministre a annoncé un renfort matériel (110 000 tablettes numériques , 10 000 caméras piéton) et une stratégie numérique : 800 « cyberpatrouilleurs » supplémentaires dédiés à l’investigation sur Internet, notamment sur le darkweb, le développement de logiciels d’anticipation et d’analyse décisionnelle et encore de traitement des images de vidéo protection

A Champigny-sur-Marne

Concernant Champigny-sur-Marne, le ministère de l’Intérieur a retenu 4 enjeux : « Nombreuses atteintes aux biens, violences urbaines, violences physiques crapuleuses visant les femmes (50% des victimes) et trafics de stupéfiants« . Les moyens annoncés : « Brigade territoriale de contact, traitement judiciaire de proximité, traitement des doléances, acueil dédié aux publics vulnérables, désignation de référents ».

Pour Christian Fautré, premier adjoint et maire par intérim de la ville, c’est une bonne nouvelle. « C’est une réponse positive à une demande que nous avions faîte. Maintenant, j’espère vraiment que ce dispositif apportera des moyens humains et matériels supplémentaires. Nous avons vécu la police de proximité à Champigny, avant sa disparition, et celle-ci était appréciée par les habitants même si cela ne réglait pas tous les problèmes« , apprécie Christian Fautré, qui attend désormais des éléments concrets sur l’installation de cette PSQ. L’élu se réjouit par ailleurs des moyens alloués pour la réfection du commissariat, annoncés en janvier (voir article).  « Cela participe de l’image de la police auprès des habitants. » Au Bois l’Abbé et aux Mordacs, la ville a d’ores et déjà mis en place un dispositif de médiateurs, les gilets verts, avec les bailleurs sociaux. « Les gens ont besoin d’avoir des interlocuteurs et la présence sur le terrain est indispensable. C’est le vide humain qui permet aux dealers de s’imposer. Mais ces médiateurs doivent rester dans leur rôle et ont besoin d’interlocuteurs de police qui puissent prendre le relais », pointe l’élu campinois.

Le quartier Bois l’Abbé de Champigny-sur-Marne faisait déjà partie des ZSP (Zones de sécurité prioritaire).

A lire :

Champigny : la ZSP du Bois l’Abbé étend sa méthode aux Mordacs

Zone de sécurité prioritaire du Bois l’Abbé : ce qui marche et ce qui reste à faire

Les médiateurs de nuit débarquent au Bois l’abbé et aux Mordacs

Champigny poursuit la reconquête de ses cités HLM

Les annonces PSQ sur l’ensemble de la France

Conférence de presse

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *