Publicité
Publicité: Welcome 94
Initiative | Champigny-sur-Marne | 07/02
Réagir Par

A Champigny, la réponse citoyenne aux incidents du réveillon

A Champigny, la réponse citoyenne aux incidents du réveillon © Fb

Le lynchage filmé de deux policiers en marge d’une soirée réveillon a propulsé Champigny-sur-Marne à la une de l’actualité. Plus d’un mois après cette violente agression qui a écorné l’image de la ville et de ses habitants, des habitants ont a cœur de montrer que Champigny est « une terre de réussite » et de fierté.

« Nous ne nous mettons pas d’œillères, il y a de réels problèmes mais ils sont fréquemment exagérés et le battage médiatique après ces agressions intolérables n’y a pas fait exception. Cette soirée n’avait pas lieu dans un quartier mais dans une zone d’activité, et la plupart des participants n’étaient pas de Champigny », souligne Karim Guet, directeur sportif du club de taekwondo de l’ASC Champigny, basée au Bois l’Abbé. « Les jours suivants au travail, j’ai du répondre à des questions aberrantes de collègues qui, sachant que j’habite à Champigny, se demandaient si c’était une zone de non droit comme ils l’avaient entendu dire », confie un cadre travaillant dans les Hauts-de-Seine. « C’est décevant parce que le fait d’être ainsi pointé du doigt ne rend pas service aux jeunes qui se donnent du mal pour réussir et acquérir un projet de vie. J’ai vécu une bonne partie de mon adolescence au Bois l’Abbé et cela ne m’a pas empêché de m’engager dans l’armée, pour servir mon pays. Il faut en finir avec les préjugés. Il y a des parcours exemplaires », considère Ismaël.

Sur les réseaux sociaux où l’anonymat provoque souvent des déferlements de haine, Prisca, une jeune campinoise en service civique, a tenté d’allumer un contre-feu depuis la plateforme Twitter en remontant le fil des événements. « J’ai rapidement constaté qu’il y avait de la récupération politique après cette agression. Choquée par la vidéo, j’ai ensuite été choquée par les réactions. Pour moins de confusion, j’ai passé toute une nuit à recouper l’ensemble des informations qui avaient été écrites dans la presse, puis j’ai publié un résumé ».

Une soirée pour repartir du bon pied ce vendredi au gymnase Tabanelli

Depuis, les choses se sont organisées. Un collectif d’une cinquantaine de citoyens impliqués dans la vie de leur commune s’est constitué pour valoriser la diversité et le vivre-ensemble à Champigny. « Nous envisagions depuis quelques temps déjà de lancer une telle initiative mais cet événement a accéléré le cours des choses », explique Dan Pouteau, membre du collectif.

Très vite, une page Facebook est créée et le collectif Champigny, terre de réussite y publie régulièrement des portraits de Campinois d’horizons divers. Sportifs professionnels, responsables associatifs, une élève magistrate, un chocolatier, une sage-femme, des comédiens… la richesse des parcours démontre que l’on peut avoir des ambitions et les concrétiser.

Prochaine étape pour le collectif, l’organisation d’une soirée débat, le vendredi 9 février à la salle Pascal Tabanelli, dès 19 heures. Cet événement doit d’abord offrir une tribune aux Campinois, et ils ont convié l’ensemble des médias qui ont couvert ces événements pour assister à la rencontre.

Dans un second temps, le collectif a organisé des prises de parole de différents acteurs impliqués dans la ville, comme des enseignants, des chefs d’établissements scolaires, un bailleur social, un promoteur immobilier, un sociologue ou des présidents d’associations. « Nous voulons faire comprendre à nos responsables politiques locaux, qui ont tous été invité, qu’il faut donner une nouvelle impulsion, davantage de projets et d’initiatives visant à aider la population, à aller de l’avant. Nous n’avons pas vocation à nous substituer aux institutions, ni à montrer du doigt nos élus, mais il y a des choses qui fonctionnent et d’autres moins bien. Nous souhaitons qu’il y ait davantage de transversalité et d’émulation », résume Karim Guet, membre de ce collectif qui pourrait prendre la forme d’une association d’ici quelques semaines.

 

 

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour A Champigny, la réponse citoyenne aux incidents du réveillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *