Société | Accueil Val de Marne (94) Choisy-le-Roi | 20/09/2018
Réagir Par

Prison à Choisy : la délégation rentre bredouille du ministère

Prison à Choisy : la délégation rentre bredouille du ministère
Publicité

« La mobilisation reste de rigueur », insiste Didier Guillaume, maire PCF de Choisy-le-Roi, reçu mercredi soir au ministère de la Justice.

Sentiment mitigé au retour de l’audience de mercredi soir au ministère de la Justice. « La rencontre s’est déroulée dans une ambiance constructive. Nos arguments tant sur la forme que sur le fond ont été écoutés et qualifiés de « sérieux et entendables ». Le Ministère a considéré avec attention notre démarche d’urbanisme et le fait que ce quartier en ZAC a un projet d’aménagement fortement engagé. Nous avons pu, enfin, nous faire entendre. Cela a permis de montrer que ce projet n’était pas pertinent à Choisy le Roi », pose le maire, qui était accompagné du sénateur PCF Pascal Savoldelli, ainsi que d’élus municipaux de la majorité Nadia Brahimi et Anne-Marie Arnaud, et de l’opposition Tonino Panetta. « Le Ministère continue de considérer que notre ville fait partie des deux possibilités en Val-de-Marne. Le choix n’est pas fait. La mobilisation reste donc de rigueur. Je vous invite à continuer à signer et à faire signer la carte-pétition pour montrer notre opposition à ce projet aberrant », enjoint le maire.

250 personnes ont manifesté contre la prison de fin de peine à Choisy-le-Roi

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi