Publicité
Publicité : Ordival 94
Transports | Alfortville | 15/11/2018
Réagir Par

Parole aux Alfortvillais sur le devenir des stations Autolib

Parole aux Alfortvillais sur le devenir des stations Autolib
Publicité

Depuis plusieurs mois, les 9 stations Autolib’ d’Alfortville sont assaillies d’automobilistes à la recherche de places de stationnement. La mairie a décidé de reprendre le contrôle de la situation en lançant une consultation sur le devenir des emplacements laissés libres après l’arrêt du service d’autopartage.

Depuis la rupture du contrat liant Autolib’ Vélib’ Métropole (SAVM) au groupe Bolloré, le service d’autopartage à Paris et sa banlieue est à l’arrêt. Alors que le syndicat gestionnaire étudie des alternatives à ce service, Alfortville envisage cinq scénarios soumis à consultation :

-Transformer ces places en stationnement réglementé payant ;

-Modifier une partie de ces places et les mettre à la disposition des personnes à mobilité réduite ;

-Transformer ces places en espace de stationnement-rechargement pour les véhicules électriques de particuliers ;

-Créer des places de stationnement pour les vélos ;

-Permettre un stationnement traditionnel (particuliers, personnes à mobilité réduite,…) et un stationnement multimodal (véhciules électriques, vélos, motos,…).

La ville invite les habitants jusqu’au 30 novembre à donner son avis grâce à un coupon distribué dans les boîtes aux lettres ou via l’espace dédié sur le site internet de la collectivité.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi