Publicité
Publicité : Ordival 94
Education | Créteil | 20/01/2018
Réagir Par

Cordées de la réussite: quand les étudiants présentent leur fac aux lycéens

Cordées de la réussite: quand les étudiants présentent leur fac aux lycéens © Fb
Publicité

«Que la force soit avec vous jeunes padawans», lancent deux étudiantes déguisées en personnages de Star Wars dans clip de présentation  devant un groupe des première scientifique du lycée Champlain de Chennevières-sur-Marne. Jeudi 18 janvier, près de 300 lycéens de l’académie de Créteil ont participé à la neuvième édition des Cordées de la Réussite organisée à l’Université Paris-Est Créteil (Upec).

Ces journées permettent aux futurs bacheliers de se préparer à l’accès aux études supérieures en découvrant le quotidien des étudiants en fac.

«Il y a différents types de cours, les cours magistraux, qui sont donnés en amphithéâtres, les travaux dirigés, dans des salles de classe plus réduites où l’on va vérifier que les notions du cours ont bien été comprises, puis des travaux pratiques, en laboratoire», explique Inès, étudiante en L1 de chimie-biologie et sciences de la vie et de la terre parcours international. La jeune étudiante précise aux lycéens qu’une participation assidue aux cours permet de réduire le temps de travail chez soi tout en reconnaissant qu’elle met à profit les « pauses pédagogiques », l’équivalent des vacances scolaires pour rattraper son retard pendant les semaines sans cours juste avant les examens. «Contrairement au lycée, il n’y a personne pour vous dire de travailler. L’unique sanction, c’est l’échec à l’examen. Il y a un moyen de s’enlever un peu de pression pour les partiels de fin de semestre, c’est de marquer des points lors du contrôle continu qui représente la moitié de la note finale.Tout au long du semestre, nous avons un contrôle continu qui représente 50% de la note finale, l’autre moitié», poursuit-elle.

Sully, étudiant en première année de Licence science pour l’ingénieur confie avoir vécu une première semaine difficile avant de s’adapter à la fac. «D’abord, pour ne pas perdre trop de temps dans les transports, j’ai du m’installer en colocation. Puis, il faut s’habituer à la longueur des cours même s’il y a des pauses après 1 heure 30. Je me suis rapproché du bureau des étudiants de ma faculté parce que je voulais m’investir dans le milieu associatif. Cela m’a permis de me retrouver avec des gens intéressants et de partager de bons moments. Au départ, j’hésitais en pensant que cela pourrait empiéter sur le travail, mais en fait ce sont les études d’abord. Avec 20 à 25 heures de cours par semaine, il reste du temps pour d’autres engagements», décrit le jeune homme.

Du tutorat tout au long de l’année

Les collèges Boileau et Molière, le lycée Champlain de Chennevières-sur-Marne, le collège Willy Ronis et le lycée Louise Michel de Champigny ainsi que plusieurs autres établissements de Seine-Saint-Denis sont liés à la faculté des sciences de l’Upec dans le cadre de la cordée « Banlieue-Est : cap vers les sciences ». Les étudiants de la faculté de science accompagnent des projets mis en place par les établissements pour favoriser la réussite scolaire de ces établissements scolaires en zone d’éducation prioritaire. C’est ainsi que les étudiants de 3e année de licence qui se destinent à enseigner les sciences de la vie et de la terre participent une fois par semaine à des séances d’aide aux devoirs et épaulent des enseignants sur des projets scientifiques. «Nous nous adaptons aux besoins des collèges ou des lycées. C’est très enrichissant parce qu’à ce stade de notre cursus universitaire, nous n’avons pas encore eu de stage. Ce sont donc nos premiers pas dans l’enseignement», considèrent Manon et Laura qui interviennent dans les collèges Rosa Bonheur au Châtelet-en-Brie et Willy Ronis à Champigny.

Après la visite du campus et des échanges avec les étudiants, les lycéens se sont installés dans un amphithéâtre de la faculté de droit pour assister à deux petites conférences. Avant de découvrir les capacités méconnues des fourmis, termites et lombrics par le professeur Philippe More, directeur du laboratoire IEES à Créteil, les lycéens ont été initiés au nouveau système de formulation des vœux d’après bac, Parcoursup, par Christophe Morin, enseignant-chercheur et responsable de la cordée de la réussite Banlieue-Est. «Il faut que vous commenciez dès maintenant à réfléchir à votre orientation. Parcoursup va vous demander de faire 10 vœux qu’il faudra justifier. Vous pouvez déjà vous rendre sur le site terminale 2017-2018 qui donne énormément d’informations sur les attendus des formations, il y a également des fiches Onisep pour que découvriez les métiers. Je tiens également à vous informer de l’existence de JobIRL, un réseau social professionnel pour l’orientation des 14-25 ans qui vous permet notamment de pouvoir entrer en contact avec des professionnels pour demander conseil ou faire des stages».

Des lycéens encore indécis

A l’issu de cette neuvième édition des Cordées de la Réussite, de nombreux lycéens se donnent encore du temps pour réfléchir à l’après-bac. «Honnêtement je ne sais pas du tout ce que je veux faire. Pour l’instant je me focalise sur l’épreuve anticipée du bac pour prendre un maximum de points en vue de l’examen final. J’ai plusieurs personnes dans ma famille qui ont étudié ici, ils en ont gardé de bons souvenirs donc je n’appréhenderais pas d’y faire mes études», juge Pierre. Comme une partie non négligeable de ces première scientifique, Chloé souhaite faire Paces, la première étape incontournable pour des études de médecine. «J’ai bien compris que seulement 15% des étudiants passaient en seconde année, c’est très peu mais je veux me donner l’opportunité d’essayer». «Je sais déjà que je souhaite m’orienter vers un licence en informatique. En revanche, je n’avais jamais eu l’occasion de voir la fac de l’intérieur. C’est impressionnant mais il me tarde déjà d’y être», s’enthousisasme Younousse.

Lire l’ensemble de nos articles sur l’Upec

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Académie de Créteil, Créteil, étudiants, Initiatives, Lycée,
2 commentaires pour Cordées de la réussite: quand les étudiants présentent leur fac aux lycéens
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi