Politique locale | Valenton | 09/04
Réagir Par

Couac sur budget au Conseil municipal de Valenton

Le groupe d’opposition Ensemble, prenons en main l’avenir de Valenton, a quitté la séance du Conseil municipal de ce jeudi 5 avril, consacré au budget 2018, protestant contre le fait que le journal municipal de la ville, le Valenton flash publié le 4 avril, en avait déjà rendu compte dans ses colonnes.

« Nous avons estimé que c’était là un déni total de la démocratie et un manque de respect pour le groupe d’opposition qui représente une partie des Valentonnais n’en déplaise à la majorité », dénoncent les élus

« Une déclaration politicienne » et une « débandade » dénonce en retour la ville dans un communiqué publié sur son site Internet.

Hausse des impôts

Dans leur communiqué, les élus d’opposition s’agacent également d’une hausse des impôts locaux de 1,5%. «Nous nous opposons à l’augmentation de la pression fiscale sur les ménages, pression que vous n’avez cessé d’augmenter depuis votre prise de fonction, pression fiscale qui atteignait déjà 115 % en 2017» a ainsi pointé Claude Leseur. Et le groupe de dénoncer une hausse des dépenses de personnel de 5% et une hausse des charges à caractère général de 3%. « Ces choix conduisent irrémédiablement d’année en année à une explosion de la dette : +8,1 M€ d’endettement en 9 ans et une hausse de l’endettement de +40% en euros par habitant. Une  dette par habitant qui est déjà supérieure de 85% à la moyenne de la strate démographique des villes entre 10 000 et 20 000 habitant« , poursuit le groupe qui fustige en revanche la baisse de 2,6% des subventions aux associations.

« Le groupe « Ensemble, prenons en main l’avenir de Valenton » se refuse en vérité de prendre en compte le quotidien des Valentonnais et l’avenir de Valenton. Il se refuse d’exiger de l’Etat les moyens indispensables au budget de la commune. Il se refuse à défendre nos services publics et est incapable d’exposer la moindre proposition d’avancée budgétaire. Lors du Conseil municipal de février, consacré au débat d’orientations budgétaires, et de la séquence réservée à la libre intervention des Valentonnais, leur comportement a été le silence-radio et le refus du débat. Décidément, cette minorité peut prétendre être insultée pour ainsi fuir ses devoirs, c’est elle qui insulte notre commune et ses habitants », répond Valenton dans son communiqué ». Concernant la hausse des impôts, la majorité la motive dans  son article du Valenton flash par la baisse des dotations chiffrée à 6,4 millions d’euros depuis 2011, et invite les habitants à signer une pétition sur le site de la ville.

Ci-dessous l’extrait du Valenton Flash du 4 avril qui a suscité le clash en Conseil municipal

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags budget primitif, Conseil municipal, Démocratie, Impôts locaux, pétition, Valenton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *