Police | Val de Marne | 25/01/2018
Réagir Par

Coup de neuf pour les commissariats en Val-de-Marne

Coup de neuf pour les commissariats en Val-de-Marne © Snapatsi
Publicité

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a dévoilé mercredi après-midi la programmation immobilière de police et de gendarmerie en France pour la période 2018-2020, avec plusieurs projets en Val-de-Marne.

Première ville concernée, Le Kremlin-Bicêtre, dont la reconstruction-extension tant attendue du commissariat est confirmée avec un budget de 15 millions d’euros.  « Le projet de réhabilitation et d’agrandissement du commissariat du Kremlin-Bicêtre devient une réalité », s’est immédiatement réjoui le maire MRC de la ville, Jean-Marc Nicolle, ajoutant que la ville facilite la réalisation de ce plan grâce à la mise à disposition du foncier pour permettre l’extension et le réaménagement du commissariat.

Champigny-sur-Marne a vu également confirmer les travaux de son commissariat de police avec un budget de 4,4 millions d’euros et un achèvement en 2019.

A Maisons-Alfort, 4 millions d’euros sont alloués pour la réfection des toitures terrasses en 2018.

 

 

A Maisons-Alort, toujours, la sécurisation du fort de Charenton est budgétée à 950 000 euros.

Rungis, c’est la construction d’un stand de tir qui a été annoncée, avec un budget de 4 millions d’euros.

Le plus gros budget concerne les travaux de réhabilitation du cantonnement des CRS de Pondorly à Chevilly-Larue (photo de une), qui est actuellement dans la phase finale de son chantier et devrait ouvrir dès 2018.  Budget : 44,3 millions d’euros.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi