Transports | Champigny-sur-Marne | 11/10
Réagir Par

Les six sénateurs du 94 signent ensemble pour sauver l’interopérabilité 15 Sud-15 Est

Ce n’est pas tous les jours que les signatures des six sénateurs du Val-de-Marne s’unissent en bas d’un même courrier. C’est le cas de la lettre adressée au président de la Société du Grand Paris, Thierre Dallard, pour réclamer la réalisation de l’interopérabilité des lignes 15 Sud et 15 Est à Champigny-sur-Marne, condition sine qua non pour éviter les changements le long de la nouvelle ligne périphérique du Grand Paris Express et respecter les délais de trajet annoncés depuis l’origine du projet.

Les élus font valoir que 200 millions d’euros ont été engagées dont 30 millions d’euros dédiés aux expropriations, et pointent le fait que l’abandon de l’interopérabilité à ce stade générerait des coûts supplémentaires.

La semaine dernière, élus et habitants ont manifesté pour exprimer leur colère, s’inquiétant d’une remise en question complète de la ligne 15 Est alors que l’Etat cherche à économiser 10% du projet complet du Grand Paris Express.

Voir la lettre des sénateurs 

A lire aussi :

Au-delà de l’interopérabilité, inquiétudes sur la ligne 15 Est

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Les six sénateurs du 94 signent ensemble pour sauver l’interopérabilité 15 Sud-15 Est

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *