Finances locales | Val-de-Marne | 16/10/2018
Réagir Par

Le fonds d’investissement interdépartemental voté à l’unanimité des élus du 94

Le fonds d’investissement interdépartemental voté à l’unanimité des élus du 94 © Fb

Ce lundi en séance plénière du Conseil départemental, la création du fonds de solidarité interdépartemental fait partie des sujets qui ont fait l’unanimité des élus. Le département a ainsi délibéré pour créer l’établissement public qui portera ce fonds partagé par les sept départements de banlieue, et sans doute aussi Paris et peut-être d’autres collectivités.

L’idée de ce fonds a germé à l’occasion de la mobilisation des départements contre leur disparition. Il vise à contribuer à réduire les inégalités de richesses, avec des départements comme les Hauts-de-Seine qui contribueront davantage et d’autres, comme le Val d’Oise, qui seront surtout bénéficiaires, et financera des projets d’investissements interdépartementaux.

Il sera alimenté par une dotation annuelle versée par les départements et représentant 5% de la moyenne de leurs investissements calculés sur les trois années précédent l’année de référence, et 7% de l’épargne annuelle nette. Ainsi, la contribution du Val-de-Marne devrait s’élever à 16 millions d’euros soit 10,6% de ce fonds d’un montant de 151 millions d’euros pour 2019.

« Cette démarche prouve qu’il faut faire confiance aux élus et aux collectivités territoriales. Je ne peux pas m’empêcher de faire un rapprochement contre l’appel à la délation du gouvernement vis-à-vis des maires qui auraient augmenté la fiscalité locale. Cette initiative est particulièrement importante à un moment où le lien de confiance est mis à mal avec la contractualisation imposée par l’État, la baisse des dotations et la réforme territoriale qui pèse sur nos institutions », s’est ému Christian Métairie pour le groupe Gauche citoyenne-Europe Ecologie Les Verts.

Ci-dessous le détail des investissements par département, en millions d’euros :

Seine-et-Marne (77)13,148,72%
Yvelines (78)27,0417,95%
Essonne (91)9,556,34%
Hauts-de-Seine (92)62,2641,33%
Seine-Saint-Denis (93)13,468,94%
Val-de-Marne (94)15,9410,58%
Val-d’Oise (95)9,246,13%
Total150,63100,00%

Lire aussi : 

Fonds interdépartemental d’investissement: Paris prêt à rejoindre la banlieue

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi