Justice | Bry-sur-Marne | 15/01
Réagir Par

Favoritisme à l’Ina : prison avec sursis pour Mathieu Gallet

Le TGI de Créteil a condamné Mathieu Gallet ce lundi à un an de prison avec suris et 20 000 euros d’amende pour favoritisme lorsqu’il présidait l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), entre 2010 et 2014.

Les avocats de l’actuel PDG de Radio France ont annoncé dès la fin de l’audience qu’ils allaient faire appel de cette décision. Les juges ont été plus cléments que le parquet qui avait requis en novembre dernier une peine de 18 mois de prison avec sursis et de 40 000€ d’amende.

Une plainte contre le parquet de Créteil

Dans le même temps, Mathieu Gallet a déposé une plainte contre le parquet de Créteil pour « violation du secret de l’enquête ». Le haut fonctionnaire considère que le ministère public a d’abord informé les journalistes des agences de presse AFP et Reuters de son renvoi devant le tribunal correctionnel avant de l’en avoir informé.

Retrouvez les articles de 94 citoyens sur Mathieu Gallet

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Favoritisme à l’Ina : prison avec sursis pour Mathieu Gallet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *