Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Culture | Champigny-sur-Marne | 05/04
Réagir Par

Fermeture définitive pour la librairie Honoré à Champigny-sur-Marne

Publicité

Disparition brutale d'un îlot de culture sur la place Lénine de Champigny-sur-Marne. La librairie Honoré, ouverte depuis 2010, ferme ce vendredi à 14 heures.

Pour Philippe Honoré, l’ancien prof de conservatoire et ancien directeur de théâtre, qui avait créé cette maison en 2010, la nouvelle est tombée comme un couperet. « J’espérais que nous aurions entre trois et six mois de sursis mais le Tribunal de Commerce a prononcé hier la liquidation définitive et immédiate. Nous sommes encore sonnés », confie le gérant.  « C’est une nouvelle violente et très brutale« , écrit-il aussi sur sa page Facebook.  Tristesse, désolation, colère, les réactions n’ont pas tardé sur la toile.  « Une librairie qui ferme c’est un deuil pour notre culture ! » réagit Jack. « La seule librairie où j’allais, la seule librairie où je savais que je repartais toujours avec des livres qui, même sans connaître l’auteur, ont réussi à me plaire », pointe Morgane. D’autres expriment leur colère, mettant la fermeture sur le compte des travaux du centre-ville.

Philippe Honoré, lui, se souvient de difficultés dès le début de l’aventure, même s’il a toujours voulu y croire. « Champigny est une ville de 80 000 habitants  mais en réalité il y a plusieurs villes en une et tout le monde ne passe pas par la place Lénine.  Certes il y a le marché devant mais c’est un marché très populaire, ce n’est pas un marché bobo parisien. Et puis, les gens réclament tous une librairie en centre-ville mais peu s’y rendent régulièrement« , observe le gérant. Dès les premiers mois, les recettes ne s’envolent pas comme espéré.

En juin 2015, après cinq ans d’activité, elle avait sonné l’alarme sur sa situation et organisé une soirée de mobilisation tandis qu’une association, Vivre pour lire, s’était créée pour la soutenir. « Les gens se sont énormément mobilisés et la fréquentation a grimpé durant plusieurs mois, mais progressivement, elle est ensuite retombée. Il est plus confortable de commander sur Internet… Je ne leur jette pas la pierre « , constate Philippe Honoré. Début 2016, la mairie de Champigny a aussi donné un coup de pouce en rachetant le bail de la librairie moyennant 80 000 euros pour proposer un contrat de location à la place. Une entrée d’argent qui a permis de contribuer au remboursement de l’emprunt. Mais depuis, les affaires n’ont pas prospéré, malgré la constance des plus fidèles.

En 2017, le chiffre d’affaires a même baissé, passant de 482 000 à 467 000 euros. Et en décembre dernier, le gérant avait annoncé son intention de se retirer et sa quête d’un repreneur. « Le chiffre d’affaires est très honorable comparé à celui d’autres librairies de sa dimension, mais reste malgré tout en dessous d’un seuil lui permettant de gagner de l’argent (lourdes charges, problèmes de trésorerie liés à la saisonnalité de la librairie). L’exercice 2016-2017 a été très mauvais, une année avec des élections présidentielles très chaotiques d’abord, des travaux en centre ville qui empêchent de circuler et de se garer facilement et tout simplement un budget d’achat sur les produits culturels en recul sur tout l’ensemble du territoire. Mes libraires n’ayant pas de leur côté les moyens financiers de reprendre la librairie, l’arrivée d’un repreneur extérieur est la solution la plus simple et la plus pérenne », avait-il confié sur le réseau social. « Pour fonctionner correctement, il aurait fallu atteindre un chiffre d’affaires de 600 000 euros », estime aujourd’hui le gérant. Pour atteindre cet objectif, la librairie comptait sur les marchés aux professionnels, mais si elle a obtenu les commandes des établissements scolaires, elle n’a pas réussi à gagner l’appel d’offre de la médiathèque, une manne sur laquelle elle comptait. Elle ne désespérait du reste pas de gagner ce marché lors de son renouvellement, et prévoyait de monter à nouveau un dossier, en s’y prenant différemment. Trop tard. Ce mercredi, le Tribunal de commerce a sonné le glas. « Au-delà de la tristesse de voir cette aventure se terminer, l’immédiateté de la décision ajoute à l’émotion. Avec les libraires, nous étions comme une famille« , témoigne Philippe Honoré.  

« Peut-être y aura-t-il à nouveau une librairie à cet emplacement, je l’espère! Dans quelques années, avec le métro à côté et le trottoir élargi, ce sera un emplacement formidable!« 

 

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

15 commentaires pour Fermeture définitive pour la librairie Honoré à Champigny-sur-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi