Mouvement social | La Queue-en-Brie | 23/03/2018
Réagir Par

Fin de la grève des travailleurs sans papiers franciliens

Fin de la grève des travailleurs sans papiers franciliens © UD CGT94
Publicité

En grève depuis 40 jours, les travailleurs sans papiers et les membres du collectif migrant de la CGT ont annoncé ce vendredi après-midi la levée du mouvement. Ces employés ont été assurés de recevoir un titre de séjour temporaire de six mois.

« Après des négociations entre la délégation confédérale de la CGT et la préfecture de police de Paris (en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère du Travail), un processus de sortie de crise garantissant une issue favorable aux demandes de régularisation de l’ensemble des travailleurs a été trouvée. Ces engagements permettent donc la levée immédiate de l’ensemble des piquets de grève notamment ceux du Val-de-Marne », indique l’union départementale du syndicat dans un communiqué.

Le 12 février dernier, un grève simultanée avait démarré dans les locaux de six sociétés franciliennes pour réclamer la régularisation des salariés qu’elles employaient. En Val-de-Marne, 23 travailleurs sans papiers occupaient les sociétés Event-Thaï à Chevilly-Larue, et STLG à La Queue-en-Brie. Satisfaits de cette « victoire », les syndicalistes promettent de poursuivre de telles actions qu’ils estiment nécessaire pour garantir « l’égalité des droits entre tous les travailleurs ». « Cette lutte se poursuivra et demeure la seule solution contre le dumping social et le nivellement par le bas des droits des salairiés« .

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi