Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Culture | Val de Marne | 22/11
Réagir Par

Fin de partie pour l’Adiam Val-de-Marne

Publicité

Les temps sont durs pour les Adiam (Associations départementales d'information et d'animation musicale). Au nombre de 70 dans les années 1980, elles ne sont désormais plus qu'une trentaine en France. Et en Ile-de-France, seule subsistera celle de la Seine-et-Marne en janvier 2019, alors que l'Adiam du Val-de-Marne s'éteindra au 31 décembre.

D’ores et déjà, les Adiam du 91, 92,78 et 95 ont cessé leurs activités. Au niveau régional, l’Ariam a aussi fermé en 2017. Créée en 1984 à l’initiative du département et de l’Etat , l’Adiam du Val-de-Marne avait pour missions d’accompagner et promouvoir les pratiques musicales, en aidant à la communication, l’organisation et la coordination d’initiatives. L’association était notamment impliquée dans les Rencontres départementales de musique de chambre organisées avec le conservatoire d’Ivry-sur-Seine, le stage Jazz »N Co (organisé avec les écoles de musiques actuelles Edim et Climats), les Concerteen’s (venue de l’Orchestre national d’Ile-de-France dans des collèges prioritaires) ou encore le festival Parfums de Musique qui faisait se rencontrer chaque printemps des groupes de musique du monde d’horizons très différents à la Roseraie du Val-de-Marne. Initialement financée à 50/50 par l’Etat et le département, l’association a progressivement dépendu aux trois-quarts du département, avec ces dernières années une subvention de 300 000 euros du Conseil départemental et de 90 000 euros de la Drac (Direction régionale des affaires culturelles).  C’est dans ce contexte que le département a choisi d’internaliser la fonction, alors que le directeur avait annoncé en septembre 2017 qu’il prendrait sa retraite au printemps 2019. La décision a été officialisée au printemps 2018. L’association, qui compte trois temps plein pour la coordination, communication et administration des activités, cessera donc son activité fin décembre.

« Nous avons déjà un service culturel en interne, le dispositif d’aide aux associations Proj’aide, et nous subventionnons par ailleurs les initiatives comme Jazz’n Co, les Rencontres de musique de chambre… « , motive-t-on au département. Un référent musique doit prendre ses fonctions en janvier et la nouvelle politique musicale du département sera présentée début 2019. Concernant Parfums de musique, l’événement phare organisé chaque année par l’Adiam, le département rappelle qu’il le finançait déjà en sus du fonctionnement de l’association départementale, et que si une association prend le relais pour porter le festival, elle pourra donc à nouveau déposer  son dossier.

Une rallonge de 225 000 euros a été octroyée à l’Adiam 94 pour financer la fin de l’activité. Concernant les deux personnes qui s’occupaient de l’association avec le directeur, ainsi que la personne qui faisait le ménage, le département fait savoir que des offres de postes en interne ont été communiquées et que les ex-Adiam bénéficieront d’un « regard vigilant » sur leur candidature, avec, s’ils sont embauchés, une reprise de leur ancienneté. Du côté de l’Adiam, qui a annoncé publiquement sa disparition prochaine dans sa dernière newsletter, on regrette de n’avoir pas pu continuer jusqu’à la fin de la saison culturelle 2018-2019, en juin prochain. L’association organise une fête d’adieu à Gare au Théâtre à Vitry-sur-Seine le vendredi 7 décembre à partir de 19 heures.

A lire aussi :

Faire apprécier un concert classique aux collégiens : défi réussi à Champigny-sur-Marne

 

 

Parfums de musiques 2018: un seul weekend mais intense

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Fin de partie pour l’Adiam Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi