Finances locales | Grand Paris | 21/09/2018
Réagir Par

Un fonds interdépartemental pour rééquilibrer les richesses en Ile-de-France

Un fonds interdépartemental pour rééquilibrer les richesses en Ile-de-France © Unclesam
Publicité

(mis à jour à 14h30) Présenté en avril 2018 par les présidents des sept départements de la banlieue parisienne, leur fonds interdépartemental d'investissement devrait être voté d'ici la fin de l'année pour voir le jour dès 2019, a annoncé Christian Favier, président PCF du Val-de-Marne, ce jeudi 20 septembre. A condition d'avoir le feu vert de l'Etat d'ici là. Détails.

Conduits à coopérer pour se défendre ensemble contre leur suppression éventuelle, régulièrement évoquée dans le cadre des réflexions sur le Grand Paris, les départements de banlieue ont décidé de répondre aux enjeux de rééquilibrage des inégalités dans la région, en créant leur propre fonds d’investissement. Celui-ci serait abondé par tous et profiterait à tous mais la contribution des départements les plus riches serait plus importante tandis que les départements les plus pauvres seraient les plus grands bénéficiaires. Selon les projections, les principaux contributeurs seraient ainsi les Hauts-de Seine et les Yvelines et les principaux bénéficiaires la Seine-Saint-Denis et le Val d’Oise.

« Ce fonds pourrait par exemple contribuer au financement de la Cité de la gastronomie, à la requalification de la RD920 (ex RN20), ou encore des projets d’usine de traitement des eaux pour améliorer la qualité des eaux de la Marne », cite Christian Favier. Pour les départements, y compris les plus contributeurs, ce projet vise à répondre à la demande de rééquilibrage sans remettre en question l’échelon départemental et en conservant la main sur les projets.

Outre ce fonds exclusivement dédié à l’investissement, les départements seraient aussi prêts à augmenter les moyens du Fonds de solidarité pour les départements de la région d’Ile-de-France (FSDRIF) actuellement doté de 60 millions d’euros.

 

 

Quid de Paris ?

Restent deux questions en suspens, la première concerne la présence ou non de la ville-département de Paris dans le dispositif. La capitale n’a pas participé aux mobilisations de ses voisins contre la suppression de l’échelon départemental mais pourrait être intéressée par les projets communs. « Des contacts ont été pris mais nous n’avons pas encore de réponse« , indique Christian Favier.

Autorisation de l’Etat ?

Reste aussi à obtenir l’accord de l’Etat, via le préfet de région. « En principe, les collectivités ont un droit à l’expérimentation », revendique le président du Val-de-Marne. Si le feu passe au vert, la création de ce fonds devrait faire l’objet de délibérations dans les départements concernés avant la fin de l’année 2018.

A lire aussi :

Les départements d’Ile-de-France lancent leur fonds d’investissement commun

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Un fonds interdépartemental pour rééquilibrer les richesses en Ile-de-France
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi