Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Entreprises | Territoire T12 | 03/07
Réagir Par

Grand Orly Seine Bièvre signe un manifeste pour maintenir et développer l’industrie

Publicité

En février dernier, lors de la dernière assemblée générale de la Chambre de commerce et d'industrie, son vice-président Jean-Michel Tasse présentait un rapport faisant le double constat d'une diminution du foncier disponible pour les activités industrielles dans l'agglomération parisienne et d'un besoin croissant. Le territoire Grand Orly Seine Bièvre a décidé de s'attaquer à cette problématique et signera ce mardi un manifeste pour un territoire industriel et productif.

« Le constat porté par le rapport de la CCI sur les besoins en foncier des entreprises industrielles est alarmant : d’ici 2030, pour maintenir et développer son activité, l’industrie francilienne aura besoin d’1,5 à 1,9 millions de m² de locaux supplémentaires par an. À la clé, ce sont des dizaines de milliers d’emplois diversifiés à conserver ou créer et la capacité de la métropole francilienne à garder une capacité productive », pose le territoire qui a invité élus, dirigeants d’entreprise et décideurs locaux pour réfléchir aux besoins et aux moyens d’y répondre. Le Grand Orly Seine Bièvre, lieu actuel de vastes projets de reconversion urbaine d’anciens sites industriels, notamment le long de la Seine, de Vitry à Ivry, a déjà prévu de dédier 600 000m² au productif parmi les 5 millions de M2 programmés dans ses différentes opérations, et compte inscrire dans le dur la place de l’industrie.  « Les schémas d’aménagement et d’urbanisme métropolitains et territoriaux en cours élaboration constituent l’opportunité d’inscrire des zones dédiées à l’activité et la production industrielle », motive le territoire GOSB.

L’un des enjeux est de permettre aux entreprises déjà installées et en quête d’agrandissement de rester sur place, même lorsqu’elle sont en proche couronne, dans des quartiers où la pression foncière ne cesse de croître, encore augmentée par les projets de transports. Concrètement, les élus signataires de ce manifeste pour un territoire industriel et productif s’engagent  à se mobiliser pour proposer du foncier économique en milieu urbain dense et à proximité des pôles de transports « en utilisant tous les outils réglementaires pour sanctuariser des zones économiques, en préservant la cohérence du foncier aéroportuaire, en intégrant l’activité industrielle et artisanale dans les conventions d’équilibre habitat – activités pour ne pas créer uniquement de l’activité tertiaire.  » Ils prévoient aussi de favoriser l’activité productive dans les programmations d’aménagement en travaillant en amont la conception des locaux d’activités pour réduire les nuisances.

La signature de ce manifeste est prévue ce mardi 3 juillet à 15 heures en présence du président du GOSB, Michel Leprêtre, des vice-présidents Richard Dell’Agnola, délégué à la stratégie de développement économique, et Patrice Diguet,  délégué à l’immobilier d’entreprise et aux activités productives.

A lire aussi :

Industrie cherche millions de m2 en Ile-de-France

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Grand Orly Seine Bièvre signe un manifeste pour maintenir et développer l’industrie
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi