Météo | Val de Marne | 30/01
Réagir Par

Inondations en Val-de-Marne: Marne et Seine en décrue

Cette fois, la décrue a bien commencé sur la Marne comme la Seine, tandis que l’Yerres et le Réveillon sont rentrés dans leur lit depuis déjà plusieurs jours.

« Sur la Marne en Île-de-France, les niveaux sont globalement stables lundi. Cependant, la propagation lente de la crue venant de la Champagne se poursuit, d’où une tendance à la hausse pour les jours à venir. Cette hausse est ressentie dès lundi à Meaux. Elle pourrait s’accentuer sur l’ensemble du tronçon en raison des pluies prévues mercredi et jeudi.  Sur la Seine Bassée francilienne, les niveaux sont en forte hausse en raison de l’arrivée des crues importantes de l’Aube et de la Seine. Sur la Seine moyenne, les niveaux baissent ce lundi après-midi de Montereau à Corbeil et se stabilisent au niveau maximal à Alfortville. L’arrivée de la crue de la Seine et de l’Aube, combinée aux pluies prévues mercredi et jeudi, pourraient entraîner une nouvelle hausse des niveaux en fin de semaine. Les niveaux resteront cependant inférieurs aux niveaux atteints ces derniers jours. La hausse lente des niveaux se poursuivra jusqu’en milieu de semaine pour les boucles de la Seine et l’Oise aval. La décrue se poursuit sur les bassins de l’Yonne et du Loing », détaille bulletin Vigicrue de ce lundi. A Villeneuve-Saint-Georges, les écoles Paul-Bert restent fermées ce mardi.

En bord de Marne

A Joinville-le-Pont, les habitants de la petite île fluviale Fanac continuent d’avoir les pieds dans l’eau depuis plus d’une semaine. « Cette île est située sur une zone creuse et classée inondable donc il fallait s’y attendre, on garde le moral et on suit de très près l’évolution du niveau de l’eau » explique un habitant de l’île.
Certains des 89 habitants de cette île ont évacué leur domicile mais seule une poignée de foyers ont sollicité la mairie pour un relogement.

A Bry-sur-Marne, le quai Louis Ferber est partiellement inondé mais la situation ne semble pas alarmer la population.
« Nous avons un petit peu d’eau en bas de notre immeuble mais cela ne nous empêche pas de vivre » raconte une habitante.

L’île des loups, située entre les communes du Perreux-sur-Marne et de Nogent-sur-Marne n’est pas épargnée non plus et il a été décidé d’en évacuer les 60 habitants.

Détails des niveaux par cours d’eau en Val-de-Marne

A Alfortville (Seine), le pic de la crue a été atteint lundi matin vers 8h45 avec 3,39 mètres, restant inférieur à celui de la crue de juin de décembre 2010 (1,41 m) et de celle de 2001 (2,67 m). Ce mardi matin, le niveau de l’eau était redescendu à 3,30m.

Créteil (Marne), le pic de la crue a été atteint dimanche soir avec 3,94 m, juste en deçà de celui de juin 

Boussy-Saint-Antoine (Yerres) est stabilisée autour de 40 m, en constante décrue depuis le pic de 42,12 m atteint mercredi, qui restait en dessous de la crue de juin 

A la station de Férolles-Attilly (Réveillon), le niveau est également descendu à 0,45 m,  en décrue depuis le pic de 0,96m mercredi matin, en dessous de la crue de fin mai 2016 (2,23 m) et d’août 2017 (1,82 m).

Les sites Internet utiles
Vigicrue
MétéoFrance

Sur les réseaux sociaux

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

10 commentaires pour Inondations en Val-de-Marne: Marne et Seine en décrue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *