Publicité
Publicité: Forum Export 94
Culture | Val de Marne | 08/06
Réagir Par

Inside Out: les portraits géants de citoyens investissent le Val-de-Marne

Publicité

Afficher publiquement des portraits géants de citoyens d'un même quartier, d'une même association, entreprise...  tel est le projet Inside Out de l'artiste français JR, associé aux éditions Actes Sud. Une initiative festive reçue 5 sur 5 en Val-de-Marne, seul département dont deux librairies ont déjà dévoilé dans la rue les bobines de leurs lecteurs, bientôt rejointe par l'association Cultures du coeur.

Les portraits géants exposés à ciel ouvert, c’est le dada de JR, ce même artiste qui a sillonné la France avec son camion aux côtés d’Agnès Varda, recouvrant ici et là de portraits d’habitants les murs des villages, d’usines ou même d’un blockhaus, le temps éphémère d’une marée normande (voir le film Visages, Villages). Avec Actes Sud, le projet Inside Out se veut encore plus participatif, laissant l’initiative à chaque collectif de s’emparer de son appareil. Seule condition pour participer et se faire envoyer les portraits en affiches monumentales, impliquer au moins cinquante personnes d’un même groupe. Pour promouvoir la lecture, Actes Sud, partenaire du projet, a incité notamment les librairies indépendantes à jouer le jeu.

A Villejuif, la librairie Points Communs a décidé d’être au rendez-vous. Récemment reprise en Scic, elle a proposé l’idée aux membres de son association d’amis , lesquels ont été nombreux à offrir leur trombine. « Nous avons aussi contacté l’école Efrei (une école d’informatique et télécoms) et une vingtaine d’étudiants ont répondu à l’appel. Ensuite, nous avons travaillé avec la plasticienne Catherine Videlaine pour la mise en scène des portraits« , explique Catherine Weber-Seban, l’une des repreneuses de la librairie. Depuis le 5 juin, il suffit de se promener devant les palissades du chantier Grand Paris express, les murs de l’Efrei ou encore en face de la piscine pour se retrouver en face à face avec les lecteurs de Points communs. Attention, il faut se dépêcher, car la pluie et autres outrages du temps ne laisseront guère de répit.

A Alfortville, c’est la librairie l’Etabli, récemment agrandie, qui a croqué ses lecteurs, désormais visibles un peu partout en ville. On peut également visionner les photos sur le site du projet Inside Out, mais ce n’est pas la même ambiance que dans la rue…

De son côté, l’association Cultures du Coeur, qui met en relation organismes culturels et structures d’accompagnement social, a profité de cette initiative pour valoriser ses bénéficiaires. «Environ deux cents adhérents de centres sociaux ou médicaux présents dans le Val-de-Marne proposent des places gratuites, font découvrir des spectacles aux habitants et leurs proposent parfois de discuter de ce qu’ils ont vu ensemble», présente Justine, en service civique au sein de l’association basée à Vitry-sur-Seine. Cultures du coeur a été tirer le portrait de ces acteurs, les interrogeant au passage sur leur rapport à la culture. Le 22 juin, une cinquantaine de portraits d’un mètre sur un mètre seront exposés au théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine pour le lancement de la saison culturelle 2018-2019, accompagnés de témoignages sonores diffusés dans le hall du théâtre, comme celui de Houda usagère habituée de l’association. «J’ai pu faire plein de choses avec les enfants, comme aller au théâtre ou au cinéma. On a vu des dessins animés de Miyazaki, on est allé voir un match de foot américain, ce que l’on ne voit en principe qu’à la télé! Maintenant mon fils en fait, ça le passionne!»

Au centre social Germaine Tillion du Kremlin-Bicêtre, adhérent à Cultures du Cœur, Evelyne, qui tient une permanence tous les mercredis matin, a expliqué son défi quotidien, avant de se laisser photographier (photo de une). «Mon rôle est de conseiller, de susciter l’envie, ainsi que de responsabiliser. Ce n’est pas parce que c’est gratuit qu’on peut ne pas y aller», explique t’elle. «Parfois, la personne veut être seule, mais souvent, c’est l’occasion de mettre des gens en contact et de susciter des discussions, des échanges sur leur retour du spectacle. C’est toujours gratifiant d’envoyer des gens à des sorties culturelles sur lesquelles ils avaient des a priori».

A lire aussi :

80 portraits géants de lectrices et lecteurs passionnés « s’affichent » à Villejuif !

A Alfortville: la librairie l’Etabli élargit son horizon

A Villejuif, la librairie Points communs se mue en coopérative

Fédérer acteurs culturels et sociaux: pari réussi pour Cultures du coeur

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Inside Out: les portraits géants de citoyens investissent le Val-de-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi