Education | Le Kremlin-Bicêtre | 14/11/2018
Réagir Par

Le collège Jean Perrin du Kremlin-Bicêtre à l’arrêt

Le collège Jean Perrin du Kremlin-Bicêtre à l’arrêt
Publicité

Opération classes mortes au collège Jean Perrin du Kremlin-Bicêtre. Depuis mardi, les enseignants accueillent les élèves mais ne donnent plus de cours. La communauté éducative réclame au rectorat l'ouverture d'un poste d'assistant de direction pour faire face à la montée des incivilités au sein de l'établissement.

Depuis la rentrée de septembre, le collège Jean Perrin au Kremlin-Bicêtre n’a plus de principal adjoint, au grand dam de l’équipe. « Nous constatons une accumulation d’incivilités du fait d’un groupe d’élèves. Ils ont dégradé du mobilier, cassé de la vaisselle au réfectoire. Ils se baladent dans l’établissement au lieu d’aller en cours. L’année dernière, lorsque nous avions ce principal adjoint, la situation était beaucoup plus apaisée », affirme un agent administratif.

Alors, depuis mardi, les élèves sont accueillis par les enseignants et le personnel du collège mais n’ont ni cours, ni demi-pension. Une délégation a été reçue par l’inspection académique mais la communauté éducative ne compte cesser son mouvement de protestation qu’avec la nomination même provisoire d’un assistant de direction.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi