Culture | Accueil Val de Marne (94) Vincennes | 20/09/2018
Réagir Par

John Irving et le Canada, stars du festival America à Vincennes

John Irving et le Canada, stars du festival America à Vincennes © Elke Wetzig

Le Canada est à l’honneur de la 9ème édition du festival culturel America de Vincennes, avec un invité monumental en la personne de John Irving, l’auteur du best-seller Le Monde selon Garp (1978) mais aussi 73 autres écrivains venus du Canada, des Etats-Unis, du Mexique, de Cuba et d’Haïti. De ce jeudi soir jusqu’à dimanche, les temps forts ne manqueront pas

entre les hommages à Philip Roth et James Baldwin, les cafés littéraires, projections débats, concerts, masterclass, joutes de traduction, expositions et bien-sûr les prix littéraires…  Une centaine d’événements dans toute la ville.

Où croiser John Irving ?

Pour ceux qui ne veulent pas manquer l’invité d’honneur, John Irving, il sera présent dès la cérémonie d’inauguration ce jeudi 20 septembre à partir de 18 heures. Il sera ensuite présent vendredi à partir de 17 heures, au Café des libraires, dans la salle des fêtes de la mairie, pour une séance de dédicaces, puis à nouveau samedi après-midi dès  17h, toujours à la mairie où sera animée en direct Le Temps des écrivains (France Culture) par Christophe Ono-dit-Biot, puis à 18 heures au centre culturel Georges Pompidou, pour une conversation autour du métier d’écrivain et de la naissance des romans avec  Kevin Hardcastle et Nathan Hill. A 21 heures, c’est François Busnel qui animera la rencontre L’Amérique de John Irvin au centre culturel, avant la projection du film Le Monde selon Garp de George Roy Hill.

Où bavarder avec les auteurs ?

Sur le salon du livre, disposé devant l’esplanade de l’hôtel de ville. Y seront présents les stands des libraires partenaires, pour pouvoir feuilleter à loisir, et les auteurs en dédicace. Voir les horaires de dédicace par auteur. A noter, à côté des 74 auteurs américains, quelques auteurs français seront aussi présents dont Christiane Taubira, l’ancienne garde des Sceaux.

De quoi débattre ?

De l’amour, de la violence, de la naissance des personnages, de l’engagement, du voyage, du départ, de la frontière, du corps, du bien et du mal, de l’humour en littérature, du genre littéraire, de la jeunesse, du polar, de la famille…  » Sous la forme d’un abécédaire, les écrivains vont échanger sur les thématiques qu’ils abordent dans leurs livres et expliquer pourquoi ils ont choisi de traiter d’un sujet en particulier. Plusieurs grands débats vont rassembler des auteurs autour de sujets aussi divers que la mémoire de l’esclavage ou les femmes et les hommes à l’ère du mouvement #MeToo. Depuis sa création au lendemain des attentats du 11-septembre, le festival a toujours souhaité que les questions qui traversent nos sociétés soient au coeur de sa programmation », défendent Francis Geffard et Pascal Thuot, directeurs du festival. Voir l’agenda des grands débats

Pour les passionnés de traduction

Plusieurs traducteurs ont reçu des courts textes inédits d’auteurs américains (2 textes anglais et 1 texte espagnol) et ils vont confronter en direct leur traduction en duel. Au public de trancher ! Détails pratiques.

Masterclass : trois après-midi d’étude

Trois romans décortiqués chacun une après-midi en présence de leur auteur : Les vierges suicidées, premier roman de Jeffrey Eugenides (adapté au cinéma par Sofia Copola); Les frères Sisters de Patrick de Witt, adapté au cinéma par Jacques Audiard, et Vers le sud de Dany Laferrière, adapté au cinéma par Laurent Cantet. Infos pratiques

Plongée dans l’histoire au cinéma

Les projections questionnent plusieurs périodes de l’histoire, à commencer par la naissance du Canada, il y a 375 ans, avec Hochelaga de François Girard, terre des âmes, lors de la soirée d’ouverture ce jeudi 20 septembre. Il y aura aussi Rumble (The Indians who rocked the world) de Catherine Bainbridge, qui étudie l’influence amérindienne dans la musique américaine, King, de Montgomery à Memphis, de Mankiewicz, qui raconte le combat contre la ségrégation depuis le boycott des bus de Montgomery pour protester contre l’arrestation de Rosa Parks, une passagère noire qui avait refusé de laisser sa place à un blanc, jusqu’à l’assassinat de Martin Luther King, et enfin America, que reste-t-il du rêve américain, de Claus Drexel, sur l’élection de Trump. Infos pratiques

Prix littéraires

Deux prix littéraires sont attendus : Page America ce vendredi, qui récompensera le premier roman d’un auteur d’Amérique du nord (voir les 6 romans en compétition), et le prix des lecteurs, samedi, (voir les 5 romans).

Et aussi : une soirée avec les prix Pulitzer

Avec Michael Chabon, Jeffrey Eugenides, Richard Russo et Colson Whitehead, quatre lauréats, vendredi 21 à 21 heures. Infos pratiques

Télécharger l’intégralité du programme avec la présentation de chaque écrivain invité.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi