Education | | 27/09/2018
Réagir Par

Le collège Albert Cron pourrait récupérer son principal adjoint

Le collège Albert Cron pourrait récupérer son principal adjoint
Centres de vaccination à Le Kremlin-Bicêtre : Voir la page

Alors que la mobilisation se poursuit au collège Albert Cron du Kremlin-Bicêtre pour réclamer un principal adjoint, une assistante sociale et un psychologue de l’Education nationale (nouveau nom des conseillers d’orientation psychologues), l’établissement devrait être fixé sur son sort d’ici la fin de la semaine.

Concernant les postes d’assistant social et  psychologue, le rectorat fait savoir que ces postes ne sont pas attitrés à un établissement en particulier, et qu’en cas de besoin d’un ou d’une assistante sociale, quelqu’un sera dépêché immédiatement sur place.

Concernant le poste de principal adjoint, c’est une aide technique qui était mise à disposition de l’ancien principal. L’augmentation des effectifs cette année pourrait toutefois conduire à la nomination d’un principal adjoint. La situation du collège est à l’étude et une décision devrait être prise d’ici la fin de la semaine, fait-on savoir.

Depuis la rentrée, la mobilisation a été croissante avec une journée de grève et un blocage par les parents et enseignants. Tous les élus se sont également joints au mouvement. Les conseillers départementaux Ibrahima Traore et Fatiha Aggoune ont écrit dès le 11 septembre à la directrice académique, suivis de la sénatrice Laurence Cohen puis du maire de la ville, Jean-Marc Nicolle. L’ancien député-maire, Jean-Luc Laurent, s’est également rendu sur place.

A lire aussi

Grève et occupation au collège Albert Cron au Kremlin-Bicêtre

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Le collège Albert Cron pourrait récupérer son principal adjoint
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi