Publicité
Publicité: Forum Export 94
Immobilier | Villejuif | 18/10
Réagir Par

Le Grand Paris Express rend la banlieue sexy aux investisseurs

Le Grand Paris Express rend la banlieue sexy aux investisseurs © Lahyani Architecture
Publicité

Alors que le futur métro Grand Paris Express est désormais sur les rails, même avec un peu de retard, accélérant le développement urbain en banlieue, les investisseurs suivent. La Française, filiale du Crédit mutuel Nord Europe, en est un bon exemple, qui vient de signer  avec l'aménageur Sadev 94 la promesse de vente d'un lot tertiaire important au sein de la ZAC Campus Grand Parc à Villejuif.

Au sein de ce colossal projet urbain, qui fait l’objet d’une Opération d’intérêt national (OIN) sur quelque 80 hectares au pied d’une future gare, comprenant notamment une grosse extension de l’Institut Gustave Roussy, le centre européen de lutte contre le cancer, l’investisseur a signé pour 22 500 m2 d’activités tertiaires, centrées « sur la recherche et l’innovation, dans le domaine des sciences et de la santé », précise la Sadev 94. Le site sera situé en balcon sur l’A6. La Française achète à l’état de projet et devra lancer le concours de maîtrise d’œuvre. Objectif : le dépôt du permis de construire à l’été 2019.  Pour l’investisseur, cet engagement s’inscrit dans une stratégie de conquête autour du Grand Paris Express, déjà affirmée dans sa participation dans plusieurs projets lauréats Inventons La Métropole 1 dont deux dans le Val-de-Marne à Orly Thiais et aux Ardoines, ou non lauréats comme Marne Europe à Villiers-sur-Marne.

Pour porter ses investissements, la filiale du Crédit Mutuel Nord Europe a annoncé début septembre la transformation d’une de ses SCPI (Sociétés civiles de placement immobilier) historiques : La Française Pierre, créée en 1999, en La Française Grand Paris Patrimoine. Au-delà du changement du nom, cette mue s’est accompagnée d’une ouverture de son véhicule financier au grand public avec la possibilité d’acheter des parts dès 300 euros, en parallèle d’un recentrage du portefeuille sur le Grand Paris. « Le projet Grand Paris représente plus de 35 milliards d’euros d’investissements et implique la création de 68 nouvelles gares, 200 kilomètres de nouvelles lignes de métro 100% automatiques et le développement de plusieurs clusters ou sites dans la région : Saint-Denis Pleyel, Plateau de Saclay, Croissant Ouest, Villejuif, Les Ardoines… L’objectif de la SCPI LF Grand Paris Patrimoine est d’offrir un rendement immobilier lié au développement d’un patrimoine connecté au projet du Grand Paris qui pourrait bénéficier d’un fort potentiel de création de valeur dans les années à venir« , promet l’investisseur dans son communiqué d’annonce. Alors que la SCPI capitalise actuellement 770 millions d’euros avec un patrimoine immobilier situé à près de 80% en Île-de-France, l’objectif de La Française est de faire passer ce ratio à 90%, en privilégiant les projets situés à proximité des gares, en panachant 75% de bureaux et commerces et 25% de locaux logistiques, hôtels et résidence de services.

Sur ce terrain, la société financière suit un autre investisseur, Perial, lequel a mené la même transformation dès 2017 à partir de sa SCPI d’immobilier d’entreprise PF1 créée en 1966, en rouvrant son capital et la rebaptisant PF Grand Paris. « La SCPI PF Grand Paris de Perial a investi 60 millions d’euros sur le périmètre du Grand Paris l’an dernier en privilégiant les zones où se croiseront plusieurs lignes de transport stratégiques comme Val-de Fontenay, Le Bourget, Saint-Denis-Pleyel ou Villejuif », indiquait l’investisseur en juin. A son actif notamment, la reprise de l’immeuble Wave de Val-de-Fontenay fin 2017, ainsi que le Technipole bâtiment C.  HSBC Reim, lui, n’a pas changé le nom de sa SCPI Elysées Pierre mais est tout autant attirée par le Grand Paris, qui a investi en VEFA (Vente en état futur d’achèvement) 95 millions d’euros dans le futur immeuble de bureaux du quartier Lebon- Lamartine à Villejuif. L’immeuble, prévu sur 17 600 m2 sur 7 niveaux, sera loué à Orange à partir de 2019- 2020, et accueillera plus de 1 000 collaborateurs (voir image de une).

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Le Grand Paris Express rend la banlieue sexy aux investisseurs
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *