Service public | Sucy-en-Brie | 20/12/2018
Réagir Par

L’espace départemental des solidarités de Sucy-en-Brie s’est agrandi

L’espace départemental des solidarités de Sucy-en-Brie s’est agrandi © Mathéo Gillet
Publicité

Installé dans une maison bourgeoise proche de l'église Saint-Martin depuis une dizaine d'années, l'espace départemental des solidarités (EDS) de Sucy-en-Brie s'est agrandi pour devenir le plus grand du département. Des vingt EDS du Val-de-Marne, celui de Sucy couvre en effet le territoire le plus important, comprenant 8 communes : Sucy, Ormesson-sur-Marne, Noiseau, Mandres-les-Roses, Périgny-sur-Yerres, Villecresnes, Marolles -en-Brie et Santeny.

Une extension de 177 mètres carrés était inaugurée ce jeudi après 9 mois de travaux en site occupé qui se sont achevés en octobre. « Cet investissement de 950 000 euros pour notre collectivité répondait à des besoins d’espaces supplémentaires pour mieux répondre aux besoins des personnes les plus fragiles et améliorer l’organisation du travail. Cette extension démontre notre volonté de renforcer nos politiques de solidarité et plus généralement les services publics départementaux notamment dans cette zone du département », a motivé Christian Favier, président du Conseil départemental. Le nombre de bureaux a été dédoublé pour permettre aux différents services de travailler chacun sur un niveau du bâtiment de deux étages. L’extension facilite en outre l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite avec l’installation d’un hall d’accueil et de sanitaires adaptés.

Le personnel des EDS propose aux usagers de l’accompagnement social, des aides spécifiques à l’enfance ainsi que de la protection maternelle et infantile. « L’itinérance de nos équipes fait partie des spécificités de notre territoire pour compenser les problèmes de mobilités dus aux manques de transports en commun. Nous recevons également beaucoup d’appels téléphoniques qui nous permettent d’établir un premier contact pour bien cibler les demandes des usagers. Nous nous situons dans une partie du Val-de-Marne où le revenu médian est supérieur à la moyenne départementale, pour autant, nous recevons un public en grande difficulté avec des situations de surendettement à la suite d’accidents de la vie », résume Stéphanie Gauchy, responsable de l’EDS de Sucy-en-Brie qui reçoit tous les mois environ 400 personnes et emploie 30 agents.

Propriété de la ville de Sucy-en-Brie accueillant notamment le conservatoire, la maison Honhon a été cédée au conseil départemental en 2009. « Nous cherchions à donner une vocation à ce patrimoine et l’offre du département nous donnait des gages en matière d’entretien de cette maison bourgeoise. Avec cette extension, ils sont parvenus à conserver le charme de l’ancien tout en rendant le bâtiment plus fonctionnel », ‘s’est réjouie la maire de Sucy, Marie-Carole Ciuntu.

Pour répondre aux observations des riverains de la maison Honhon, il est envisagé dans un second temps de réaliser des aménagements paysagers.

 

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi