Publicité
Publicité: Forfait améthyste Val-de-Marne
Polémique | Vincennes | 12/01
Réagir Par

Lettre ouverte de députés LREM contre la réédition des pamphlets antisémites de Céline

Deux députés du Val-de-Marne s’attaquent à la réédition des pamphlets antisémite de Céline. Jean-François Mbaye et Guillaume Gouffier-Cha (LREM), ont publiéce mercredi une lettre ouverte adressée au président des Éditions Gallimard, demandant de reconsidérer la publication d’écrits qui « participent à l’apologie de l’antisémitisme et de la haine ». Depuis, l’éditeur, en pleine polémique, a annoncé avoir renoncé à cette réédition.

Les trois pamphlets de l’écrivain Louis Ferdinand Céline concernés sont Bagatelle pour un massacre, l’École des cadavres et les Beaux draps.

L’annonce du projet de réédition de ces textes antisémites et racistes écrits entre 1937 et 1941 avait provoqué ces dernières semaines la controverse. Les pamphlets n’avaient plus été réédités en France depuis la fin de la seconde guerre mondiale,  accessibles uniquement sur Internet.

« Ces écrits antisémites, tout simplement, participent à l’apologie de l’antisémitisme et de la haine. Dans le contexte que nous connaissons, au moment où le plan porté par le gouvernement de lutte contre le racisme et l’antisémitisme commence à porter ses fruits avec une baisse significative des actes antisémite en 2017, la publication d’une nouvelle édition à une échelle importante de ces pamphlets, même expliquée et commentée, participera, d’une manière ou d’une autre, à la diffusion de cette idéologie monstrueuse et mortifère contre laquelle nous ne devons cesser de lutter à chaque instant. N’oublions pas ce que le passé nous a appris et ne laissons pas des enjeux commerciaux faciliter l’enracinement d’une telle pensée et l’affaiblissement de notre vivre-ensemble », écrivent les députés.

La position des deux parlementaires se distingue de celle du Premier ministre, Édouard Philippe, qui, dans un entretien accordé au JDD, avait expliqué ne pas redouter cette réédition à condition qu’elle soit complétée d’un texte explicatif.

Cette lettre ouverte a été écrite au moment des commémorations officielles des attentats de Charlie Hebdo, Montrouge et de l’Hyper Casher de la porte de Vincennes.

15 commentaires pour Lettre ouverte de députés LREM contre la réédition des pamphlets antisémites de Céline
  • Bravo aux deux députés !

  • L’homme censé fais le tri quelque soit les écrits.

  • Bonjour

    je ne suis pas certain que ce genre d’action apporte un plus au Mieux Vivre Ensemble…
    Interdire au Peuple Français de prendre conscience de ce qu’il peut être…
    N’est certainement pas le bon chemin à prendre…
    Nous sommes dans un Monde en pleine turbulence, Messieurs les élus, arrêtez de flatter certains à moins qu’il n’y ai plus de place en France pour La Liberté d’Expression…
    J’ai peur pour mon Pays…
    J’ai un tort celui d’Etre avant tout un Homme Libre

    • Il ne s’agit pas de liberté d’expression. Les chercheurs peuvent toujours avoir accès à ces ouvrages dégueulasses par divers moyens, mais faut-il les rééditer dans uen version grand public ? Je ne le pense pas, à moins que l’éditeur n’en espère un succès d’édition.
      Il s’agit d’éviter d’apporter de l’eau au moulin de l’antisémitisme qu’on croyait plus ou plus ou mort après la seconde guerre mondiale et qui revient de plus belle. Le combat pour la liberté d’expression mérite mieux que la défense de cette réédition douteuse.

    • Pourquoi dites-vous « flatter certains » ? Je suppose que vous parlez des Juifs sans oser les nommer.
      La lutte contre antisémitisme n’est pas l’affaire des Juifs seuls, c’est l’affaire de tous les citoyens, quel que soient leurs opinions religieuses ou leur absence d’opinion religieuse, comme la lutte contre tous les racismes.

    • Ne pas tolérer la propagande antisémite ou raciste, ce n’est pas favoriser ceux qui peuvent en être les victimes (« flatter certains », comme vous dites !), c’est lutter pour le bien-être de l’ensemble des Français et contre le pourrissement de notre société.

  • sinon c tout Gallimard qui déposait son bilan, avant la fin de la semaine prochaine, c tout

  • Encore deux élus éclairés par la Pravda, ou comment détricoter à petit feu notre Histoire sous couvert de bien-pensance.

  • Lamentable politicien « godillots « LREM .Céline est un grand écrivain qui nécessite que TOUS ses écrits soient publiés entièrement sans interdiction aucune mais également sans condescendance. Ses écrits doivent être publiés pour ne pas être ignorés et sont utiles à la mémoire et rien ne peut justifier une censure .D’ailleurs, on peut les commander sur le net.

  • Censure t’on en France , pays dit de la » liberté de penser « , ou non ? Si oui , pourquoi certaines œuvres et pas d’autres? Qui peut se permettre d’effectuer le tri ? Deux députés ? Considère t’on que le peuple est ignare et enfantin, incapable de se faire par lui-même une opinion? Dans ce cas il faut vite revenir à l’Inquisition, interdire beaucoup d’autres grands écrivains comme les dévots obligèrent ainsi Louis XIV à censurer et recensurer Molière et considérer, par exemple, qu’éditer SADE est un dangereux encouragement au crime ? Lorsque la censure pointe son nez, un retour vers l’obscurantisme et l’arbitraire n’est pas éloigné… On a tué pour des caricatures : ne pas l’oublier !

    • Votre indignation est toute théorique. Tout le monde,ou presque, est contre la censure. Ici, il ne s’agit pas de censure, puisque ces écrits immondes (enfin, j’espère que vous les considérez comme tels) sont accessibles aux chercheurs et à ceux qui veulent par curiosité en prendre connaissance. Il s’agit d’éviter uen diffusions mercantile et grand public qui en feraient un élément supplémentaire de propagande antisémite.
      Beaucoup de gens pensaient que l’antisémitisme était presque mort avec la seconde guerre mondiale. C’était faux, puisqu’il est aujourd’hui de nouveau en plein développement. Faut-il aviver encore plus ce prurit sous prétexte de littérature de liberté d’expression ? Je ne le pense pas.
      Le combat pour la liberté d’expression a bien d’autres terrains plus pertinents pour s’exprimer.

    • Je suis d’accord avec votre jugement clairvoyant. Il s’agit d’une tentative de censure et de dirigisme inquisiteur . Autrement dit : de censurer tout court, en le motivant par d’hypocrites et fictives nuances . Si on commence par Céline , il suffira de continuer et d’écrémer- comme cela se fait déjà subrepticement-au nom du correct bien pensant et d’un retour à une sélection inquisitive, en triant à la place de chacun ce qu’il est autorisé à lire ou non, parce que sans doute,trop débile pour raisonner par lui-même et influençable au point de faire siennes des affirmations de pamphlets . Seule une pseudo élite auto-proclamée, ou pire, choisie politiquement ,trierait les ouvrages autorisés . Il y eut ainsi des autodafés… Le temps n’est pas si éloigné où l’Église , juge omnipotente , refusant ou donnant son autorisation pratiquait généreusement une police de la pensée qui ne demande qu’à revenir…. Tartuffe pas mort !

  • Français vous êtes en Danger, la censure et de retour, l’inquisition à vos portes.
    Celine reveille toi il son devenue fou.

    • Et voila, ça manquait.
      Mais j’espère que ceux qui croient défendre la liberté d’expression ouvriront enfin les yeux : « Céline réveille-toi, ils sont devenus fou » déclare ce sympathique commentateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *