En images | Bry-sur-Marne | 29/05
Réagir Par

L’extension de l’INA consacre la vocation audiovisuelle du plateau de Bry-sur-Marne

L’extension de l’INA consacre la vocation audiovisuelle du plateau de Bry-sur-Marne © Dominique Lyon Architecte

Encore en suspens il y a quelques années, l’extension de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) sur son site de Bry-sur-Marne, avec regroupement sur place de toutes les activités de formation et de technologie d’archivage, constitue une brique précieuse dans la construction d’un pôle d’activités économiques autour de l’image sur ce plateau de l’Est parisien, juste en face des Studios de Bry. 

Enregistrement 24 heures sur 24 de la programmation des chaînes de télévision et de radio françaises, archivage de quantités de données sur du très long terme, restauration des supports endommagés, formation audiovisuelle dans des studios parfaitement équipés, innovation technologique comme la détection automatique des films copiés sur Internet, développement de l’offre de contenu… Ce lundi 28 mai, le préfet du Val-de-Marne, Laurent Prévost, a eu le droit à la présentation complète des savoir-faire en constante évolution de l’Ina, en visite sur son campus après avoir instruit et délivré le permis de construire de son extension le 26 avril dernier. Une plongée dans un univers  technologique de pointe qui rayonne au-delà des frontières et qu’il n’était pas gagné de conserver dans l’Est parisien il y a quelques années. En 2011 en effet, l’option Seine-Saint-Denis, à côté des nouveaux studios de Luc Besson, était sérieusement étudiée, et celle d’un départ à l’Ouest, qui concentre l’essentiel de la production audiovisuelle, également envisagée. Voir article de l’époque avec les déclarations de l’ancien président Mathieu Gallet. Au lieu de cela, c’est finalement le site de formation parisien qui va être regroupé avec celui de Bry.

Le préfet en visite à l’INA ce lundi 28 mai. Pôle innovation.

Budgétée près de 10 millions d’euros (9,8 millions précisément), l’extension de 4590 m2 conçue par l’architecte Dominique Lyon prolongera les bâtiments historiques, construits dans les années 1970, qui abritent déjà la formation et ses trois studios ainsi que la partie restauration des oeuvres. Un prolongement qui sera érigé du côté de l’avenue de l’Europe, en conservant l’esprit rectiligne et sobre du bâti. Voir la présentation complète en images ci-dessous. L’extension, qui s’accompagnera d’une rénovation progressive des bâtiments existants, permettra d’accueillir l’ensemble de la formation, avec notamment la construction d’un quatrième studio, mais aussi la partie dynamique de l’archivage, le coeur du réacteur, actuellement située un peu plus loin sur l’avenue des Frères Lumière, au niveau de la zac des Fontaines Giroux 2, sur des terrains qui ne lui appartiennent pas et qui étaient en vente.

Le service technologique de l’archivage de l’INA sera transféré dans l’extension du bâtiment principal. La ville de Bry a préempté ce site dont l’INA était locataire.

Bry préempte le site de l’actuelle annexe de l’INA pour ancrer la vocation économique du site

Un site que la ville de Bry-sur-Marne vient de préempter pour ancrer la vocation économique du secteur. « Cela va permettre à l’Ina de prendre le temps d’achever ses travaux avant de déménager, motive le maire divers droite de la ville, Jean-Pierre Spilbauer, plus que jamais convaincu de la carte à jouer autour de l’audiovisuel. Cela fait quinze ans que je me bats pour conserver l’Ina et les Studios de Bry sur le territoire. Avec ces compétences ultra-pointues autour de l’image, il y a des débouchés dans de nombreux domaines connexes, y compris en médecine par exemple« , insiste l’élu qui continue en parallèle à suivre comme du lait sur le feu le devenir des Studios alors que les terrains ont été revendus à Nexity l’été dernier. Voir article détaillé sur ce dernier épisode.

Un copil sur l’avenir des Studios de Bry ce jeudi

Ce jeudi 31 mai, doit du reste se tenir un comité de pilotage avec Nexity et Éric Garandeau, l’ancien président du CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) à qui le promoteur a confié une mission d’étude pour évaluer les modalités de développement d’un grand pôle de développement économique autour du cinéma, et qui doit rendre ses premières préconisations.

Des synergies qui restent à développer entre l’INA et les Studios

Si les relations entre l’Ina et les Studios de Bry, qui faisaient il y a longtemps partie de la même entreprise publique, l’ORTF, sont cordiales, et que des échanges de bons procédés se font de manière informelle, les deux entités, dont l’une est désormais privée, n’ont pour l’heure pas construit de synergies structurées. De chaque côté de la rue, l’envie semble toutefois au rendez-vous pour s’appuyer sur un pôle thématique fort. Et à l’Ina, le nouveau patron de l’offre de formation, Alain Rocca, ancien dirigeant de la Femis et président-fondateur d’Univercine.com, une plate-forme de cinéma en VOD, rêve déjà tout haut d’un « MIT de l’audiovisuel » à Bry-sur-Marne, s’appuyant sur un véritable cluster.

L’extension qui devrait être achevée en 2020 devrait matérialiser cette ambition, en parallèle des projets prévus en face, à savoir la reconstruction des studios. Reste un élément essentiel du dispositif: l’accessibilité. Il faudra pour cela attendre 2024, qui verra l’arrivée de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, puis sa connexion avec la ligne de RER E, en gare de Bry-Villiers-Champigny, juste à côté.

L’extension de l’INA en images

(Perspectives de l’agence d’architecture Dominique Lyon)

L’extension est matérialisée ci-dessous par la partie à petits carreaux.

Afin de conserver la trame verte qui relie les deux rangées boisées qui entourent le plateau, l’extension sera réalisée en façade à 5,5 mètre de hauteur et surplombera une étendue de fougères qui reliera également la cour intérieure.

Des parkings retrouveront place en sous-sol.

Vue depuis l’avenue de Europe

L’extension laissera la place d’un patio entre l’ancien et le nouveau bâtiment

Les volumes restent proportionnés

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour L’extension de l’INA consacre la vocation audiovisuelle du plateau de Bry-sur-Marne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *