Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Politique locale | L'haÿ-les-Roses | 29/11
Réagir Par

L’Haÿ en commun : l’opposition ex-PS lance l’offensive à L’Haÿ-les-Roses

Publicité

L'Haÿ en commun, tel est le nom de l'association crée par l'ancienne majorité municipale de L'Haÿ-les-Roses, pour tenter de reconquérir la ville en développant un nouveau projet.

Pour l’instant, l’association est essentiellement composée d’ex-PS faisant partie des excommuniés du parti à la rose suite aux départementales de 2015 lors desquelles ils avaient soutenu la candidature d’un binôme PS-PCF dissident de la candidature 100% PS. (A lire : le PS exclut 30 membres de la section de L’Hay). A bord notamment : l’ancien maire Pierre Coilbault ou Jacqueline Geyl, également élue d’opposition, qui en est présidente. Objectif : développer un projet de ville en agrégeant progressivement des citoyens issus d’autres horizons en vue de préparer les élections municipales de 2020. D’ores et déjà, les statuts de l’association prévoient sa vocation politique. « Nous essayons d’attirer de nouvelles têtes. Entre les mécontents ici et  là, il y a des volontés pour s’engager à proposer une alternative. L’Haÿ en commun a une vocation d’incubateur« , estime Pierre Coilbault. Pour l’heure, l’association ne compte en revanche pas d’élus PS , la scission de la section en 2015 ayant laissé des traces. L’élue ex-EELV Sylvie Berline, qui faisait partie de l’ancienne équipe municipale, garde aussi ses distances, surtout investie dans son association L’Haÿ en transition qui n’a pas de caractère partisan.

Manifestation contre l’abattage des arbres vendredi à 18h30

Concrètement, L’Haÿ en commun a pour l’instant réfléchi à un projet de coopérative et elle se mobilise par ailleurs contre le projet immobilier de centre-ville, déjà dénoncé par les associations Béton’à tort et Alud’haÿ. « On ne peut pas laisser abattre 80 arbres centenaires sans réagir », plaide Pierre Coilbault. (Lire : la refonte du centre de L’Haÿ continue d’agiter la polémique). Après avoir organisé une réunion-atelier le vendredi 16 novembre dernier, le mouvement battra ainsi le pavé ce vendredi en manifestant contre l’abattage des arbres centenaires, à 18h30 sur le square Allende. « Cette date n’a pas été choisie au hasard, réagit Vincent Jeanbrun, le maire LR de la ville, élu en 2014, il s’agit du moment où nous inaugurons le marché de Noël, nous ne pourrons donc pas venir sur place pour expliquer aux curieux la réalité du projet comme nous l’avions fait la dernière fois. Les arbres centenaires en question sont en fin de vie et nous allons en replanter 150, dont 125 en pleine terre, pour remplacer les 80 existants, afin de préparer les arbres centenaires de demain. En outre,  les arbres plus jeunes consomment plus de CO2 et sont donc plus écolos ! Je note que les mêmes ne se sont pas préoccupés de l’abattage des arbres par le département le long de l’A86″, lâche l’élu qui défend son projet de réaménagement urbain autour d’une place de centre-ville.

A lire

La refonte du centre de L’Haÿ-les-Roses continue d’agiter la polémique

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour L’Haÿ en commun : l’opposition ex-PS lance l’offensive à L’Haÿ-les-Roses
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi