Santé | Le Kremlin-Bicêtre | 28/11/2018
Réagir Par

L’hôpital Bicêtre a inauguré son nouveau labo de cytopathologie payé par le Grand Paris

L’hôpital Bicêtre a inauguré son nouveau labo de cytopathologie payé par le Grand Paris © AP-HP
Publicité

C'est un nouveau bâtiment de 6 niveaux qui traite les examens anatomocytopathologiques de l’ensemble des Hôpitaux universitaires Paris-Sud qu'a inauguré lundi 19 novembre l'AP-HP à l'hôpital Bicêtre. Signe particulier : il a été payé intégralement par la Société du Grand Paris.

Le nouveau bâtiment, baptisé Paule Gauthier-Villars, regroupe les services d’anatomie et de cytologie pathologiques des hôpitaux Paul-Brousse, Bicêtre et Antoine-Béclère AP-HP autour d’un plateau technique et entend répondre à l’augmentation de l’activité  (+ 13% entre 2016 et 2017 pour le service Bicêtre/Paul Brousse). Il doit ainsi traiter quelque 40 000 actes par an, incluant des examens par télépathologie pour les hôpitaux Paul-Brousse à Villejuif et Antoine Béclère à Clamart, dont 29 000 examens anatomopathologiques.  Il est également sollicité en recours pour des demandes de deuxième avis à l’échelle nationale (pathologie digestive, hépatique adulte et pédiatrique, rénale).

Pathologie numérique et télépathologie de pointe

Déployé sur 2300 m2 et 6 niveaux, le bâtiment dispose notamment d’un scanner dernière génération de 1000 lames, entre autres équipements innovants. « Il s’inscrit dans un projet Innovation pathologie numérique financé par l’ARS  (Agence régionale de santé) pour l’implantation de la pathologie numérique dans le diagnostic de routine et développe en collaboration avec différents industriels des algorithmes d’aide au diagnostic basés sur l’intelligence artificielle. L’expertise du service se traduit également par une activité de recherche à la pointe dans le domaine transplantation, en particulier hépatique enfant et adulte et aux cancers du foie et du rein (en particulier cancer du rein héréditaire)« , précise l’AP-HP qui annonce en parallèle la conclusion d’un partenariat stratégique de cinq ans avec TRIBVN Healthcare pour développer une plateforme nationale de télépathologie.

Regroupement des équipes

La création de ce bâtiment s’inscrit aussi dans un processus de regroupement des équipes qui pourrait se prolonger. « L’anatomo-pathologie est une discipline fondamentale dans le diagnostic et la recherche clinique qui nécessite des compétences et une expérience que les médecins et techniciens de laboratoires ne peuvent développer qu’à la condition de tailles critiques d’équipes qui permettent la grande spécialisation des professionnels. Les évolutions technologiques (pathologie numérique) qui permettent aujourd’hui de bénéficier d’images de qualité à distance rendent ces mutualisations possibles, dans le meilleur intérêt de la qualité des résultats pour les patients et de l’implication des équipes dans des projets de recherche« , motive l’AP-HP.

 

 

Un financement par le Grand Paris Express

L’investissement, d’un montant de 8 millions d’euros, a été pris en charge par la Société du Grand Paris, maître d’ouvrage du Grand Paris Express, car les anciens labos se situaient à l’emplacement de la future gare Kremlin-Bicêtre Hôpital de la ligne 14 Sud prolongée. En contrepartie, l’AP-HP a cédé le terrain pour la gare.

 Hommage à Paule Gauthier-Villars

Le bâtiment a été dénommé en hommage à Paule Gauthier-Villars P(1894 – 1968),  première femme professeure d’anatomie pathologique à la fac de médecine de Paris.

Voir la présentation par l’AP-HP

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi